Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

Réunion du groupe de donateurs pour la Palestine (AHLC) le 2 juin 2020

La ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide a présidé mardi 2 juin une réunion par vidéoconférence des pays donateurs au sein du Comité de liaison ad hoc (AHLC) pour la Palestine. Le haut représentant de l'UE, Josep Borrell, co-organisait la réunion. Côté palestinien, le Premier Ministre Mohammad Shtayyeh et le ministre des Finances Shukri Bishara étaient présents, tandis que le Directeur général Yuval Rotem représentait le ministère israélien des Affaires étrangères. Les ministres des Affaires étrangères de plusieurs pays donateurs clés et de la région y participaient également.

Lors de la réunion, plusieurs pays ont mis en garde contre l'annexion israélienne de parties de la Cisjordanie, affirmant qu'un tel acte serait contraire au droit international et compromettrait la possibilité d'une solution négociée à deux États. Des questions ont également été posées sur les conséquences de la déclaration du Président Abbas selon laquelle il mettrait fin à la coopération et suspendrait les accords avec Israël. Les donateurs ont affirmé leur engagement et leur soutien continus aux travaux de l'AHLC. Cependant, la dynamique politique négative limite l'efficacité des efforts des donateurs.

« Les principaux donateurs, dont la Norvège, ont exprimé leurs préoccupations concernant les déclarations et actions unilatérales, telles que la suspension des accords et l’annexion. Des déclarations et des actions comme celles-ci peuvent compliquer la résolution du conflit. Elles peuvent également éroder l'impact des efforts des donateurs et la volonté de contribuer des donateurs. Lors de la réunion de l'AHLC, la Norvège et plusieurs autres donateurs ont lancé un appel clair aux parties pour qu'elles reprennent les négociations », déclare la ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide.

Les participants à la réunion ont discuté des mesures pour renforcer l'économie palestinienne et de la disposition des efforts des donateurs à l'avenir, compte tenu des défis importants auxquels l'Autorité palestinienne est confrontée, y compris les problèmes liés au Covid-19.

« Les parties et les donateurs ont réagi rapidement à la crise du coronavirus, et il est important de prolonger la coopération prometteuse établie entre les parties. L’effort commun démontre que de réels progrès sont possibles si les parties coopèrent », ajoute la ministre norvégienne des Affaires étrangères.

Dans ses remarques, la ministre des Affaires étrangères a exhorté les donateurs à accroître leur soutien à l'Autorité palestinienne et aux mesures dans les territoires palestiniens. Elle a également exhorté les parties à résoudre les questions financières demeurées en suspens et à renforcer les accords entre elles.

***

L'AHLC a été créé en 1993, à la suite de l'Accord d'Oslo I, en vue de créer une base institutionnelle et économique pour une solution négociée à deux États. C'est le seul forum international où les deux parties en conflit s’engagent dans un dialogue régulier avec les donateurs et la communauté internationale sur la solution à deux États et la construction de l'État palestinien.

Pour lire le résumé de la réunion par sa Présidente, la Première Ministre norvégienne, Mme Ine Eriksen Søreide, cliquer ici.

 

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 2 juin 2020