Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

Pandémie de COVID-19 : le gouvernement norvégien renforce ses efforts humanitaires

La pandémie de COVID-19 aggrave une situation déjà difficile pour les populations des pays touchés par des crises humanitaires. Les réfugiés et les personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays seront particulièrement vulnérables à l'infection par le coronavirus, alors même qu'ils continuent d'avoir besoin de protection, d'abris, de nourriture, d'eau et de services de santé de base.

Le gouvernement norvégien renforce désormais ses efforts humanitaires en allouant plus de fonds à la réponse humanitaire mondiale à la pandémie, et en accordant plus de flexibilité aux organisations humanitaires, leur permettant ainsi de mieux répondre aux conséquences directes et indirectes de la pandémie.

« Je crains que la situation humanitaire déjà grave pour les peuples afghan, syrien et de nombreux autres pays en crise, n’empire. C’est la raison pour laquelle nous augmentons maintenant notre soutien humanitaire pour les réponses à la pandémie de coronavirus, passant ainsi de 10 à 100 millions de NOK (plus de 8,5 millions €) », déclare la ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide.

Actuellement, le nombre enregistré de personnes infectées par le COVID-19 dans les pays recevant de l'aide humanitaire est relativement faible, mais la pandémie exerce déjà une pression extraordinaire sur les organisations humanitaires. Dans les temps qui viennent, une grande flexibilité sera nécessaire pour garantir que les organisations puissent rapidement donner la priorité aux efforts où le besoin est le plus grand à tout moment.

« Nous informons maintenant nos partenaires humanitaires les plus proches qu’ils bénéficieront d’une plus grande flexibilité pour réorienter les fonds humanitaires en fonction des besoins. Dans le même temps, nous augmentons la part de notre budget humanitaire tenu en réserve afin que nous puissions répondre rapidement, à mesure que de nouveaux besoins surgissent », ajoute la ministre des Affaires étrangères.

À ce jour, la Norvège a versé 10 millions de NOK (environ 850 000 €) du budget humanitaire à l'Organisation mondiale de la santé (WHO) pour l'aider à répondre à la pandémie de COVID-19. En outre, la Norvège a versé 15 millions de NOK (environ 1,2 million €) par le biais de sa part du Fonds central d'intervention d'urgence des Nations Unies (CERF). Les 90 millions de NOK supplémentaires (environ 7,6 millions €) soutiendront la mise en œuvre du Plan de réponse humanitaire mondial des Nations Unies à la pandémie de COVID-19, qui a été lancé le 25 mars 2020.

La Norvège dispose d'un budget humanitaire total d'un peu plus de 5,5 milliards de NOK (environ 468 millions €) pour 2020. Le soutien est principalement fourni à l'ONU, aux organisations humanitaires norvégiennes et au mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

 

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 25 mars 2020