Travel and border information for Norway in Norwegian / English

Traveling to Norway? - Register your arrival in our traveler registry
(About the registry)

Modification du programme des hôtels de quarantaine et assouplissement des restrictions d'entrée

La distinction entre voyage nécessaire et voyage non nécessaire est supprimée pour l'entrée en Norvège, de sorte que les voyageurs en provenance du Royaume-Uni et des pays de l'EEE/Schengen présentant un faible taux d'infection n'ont pas à séjourner dans un hôtel de quarantaine. Les personnes qui se sont rendues dans des régions où le taux d'infection est élevé doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine, quel que soit le but de leur voyage. Des exemptions aux restrictions d'entrée sont introduites pour les ressortissants étrangers qui résident dans des zones qui ne sont pas soumises à l'obligation de quarantaine en Norvège.

« Nous modifions les règles concernant les hôtels de quarantaine. Nous supprimons la distinction entre les voyages nécessaires et ceux qui ne le sont pas pour l'entrée en Norvège, et nous examinons plutôt le taux d'infection dans les différents pays. Cela signifie que les voyageurs en provenance du Royaume-Uni et des pays de l'EEE/Schengen présentant un faible taux d'infection sont également dispensés de séjourner dans un hôtel de quarantaine. À l'avenir, les personnes qui se sont rendues dans des régions où le taux d'infection est élevé devront séjourner dans un hôtel de quarantaine. Ceci vaut même si le voyage était nécessaire dans le cadre du travail. Dès que nous aurons établi un système de documentation numérique, sûr et vérifiable, les personnes protégées - dont les personnes qui ont reçu leur première dose de vaccin il y a plus de trois semaines - ne devront pas séjourner dans un hôtel de quarantaine », déclare Monica Mæland, ministre de la Justice et de la Sécurité publique.

Les groupes suivants doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine à partir du jeudi 27 mai 2021 :

  • En principe, les personnes qui ont voyagé en dehors de l'Europe doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine pendant toute la période de quarantaine jusqu'à ce qu'un résultat négatif soit produit après 7 jours au minimum.
  • Les voyageurs en provenance de pays européens qui comptent moins de 150 nouveaux cas de COVID-19 pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, et dans lesquels la proportion de personnes testées positives n’excède pas 4 %, n’ont pas à séjourner dans un hôtel de quarantaine. Ils doivent terminer leur quarantaine à leur domicile ou dans un autre lieu de quarantaine approprié.
  • Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni et des pays de l'EEE/Schengen qui comptent plus de 150 nouveaux cas de COVID-19 pour 100 000 habitants doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine jusqu'à ce qu'ils produisent un résultat négatif à un test effectué 3 jours après leur arrivée au minimum. Ils doivent terminer leur quarantaine à leur domicile ou dans un autre lieu de quarantaine approprié, et peuvent mettre fin à leur quarantaine de manière anticipée après un test négatif effectué 7 jours après leur arrivée au minimum.
  • Les voyageurs en provenance de pays européens dans lesquels le taux d'infection est très élevé doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine jusqu'à ce qu'ils produisent un résultat négatif à un test effectué 7 jours après leur arrivée au minimum. Nous fournirons plus d'informations sur ce groupe ultérieurement.

Les exemptions pour raisons impérieuses (motifs personnels) resteront en vigueur. Le gouvernement norvégien introduira un programme de dispense pour ce groupe qui leur permettra de demander une exemption de l'obligation de séjourner dans un hôtel de quarantaine, et de recevoir la décision avant leur arrivée à la frontière.

Des exemptions seront également accordées au personnel maritime qui s'est rendu dans des pays situés en dehors de l'espace EEE/Schengen et au Royaume-Uni, et qui doit s'enregistrer en Norvège. Le personnel maritime doit toujours séjourner dans un hôtel de quarantaine après son retour en Norvège, mais il pourra terminer sa quarantaine à bord du navire avant de s’enregistrer pour le service. Ces changements entreront en vigueur le 21 mai.

Pour les athlètes de haut niveau susceptibles d'être sélectionnés pour participer aux Jeux olympiques ou aux Jeux paralympiques, ainsi que pour le personnel d'encadrement nécessaire, des modifications seront apportées aux règles de quarantaine de voyage, et une exemption de l'obligation de séjourner dans un hôtel de quarantaine sera accordée après un séjour à l'étranger dans le cadre de leur préparation et du processus de qualification pour les Jeux olympiques ou paralympiques. Après leur retour en Norvège, ils devront rester en quarantaine jusqu'à ce qu'ils produisent un résultat négatif à un test effectué trois jours après leur arrivée au minimum.

« Les mesures strictes prises à nos frontières ont porté leurs fruits. Il y a moins de cas importés de COVID-19, mais la situation épidémiologique dans le monde est encore complexe et grave dans de nombreux endroits. Nous devons continuer à appliquer des restrictions strictes à l'entrée en Norvège pour les ressortissants étrangers, mais nous introduisons des exemptions pour les personnes qui vivent dans des pays où le taux d'infection est si faible que nous n'exigeons pas d'elles qu’elles observent une quarantaine », poursuit Mme Monica Mæland.

Une exemption des restrictions d'entrée est introduite pour les ressortissants étrangers qui résident dans des pays/zones ("pays jaunes") qui ne sont pas soumis à l'obligation de quarantaine en Norvège. Dans un premier temps, cette exemption concernera le Groenland, les Iles Féroé, l'Islande et certaines parties de la Finlande, mais cette situation évoluera à mesure que davantage de pays vaccineront leurs populations et que les niveaux d'infection diminueront. Cette exemption prend également effet le 27 mai.

Le Royaume-Uni sera inclus dans ces nouvelles dispositions, et sera donc évalué selon les mêmes critères que les pays de l'espace EEE/Schengen.

Dans le cadre de l'Etape 3 du plan de réouverture, il sera procédé à un réexamen des restrictions d'entrée qui ont été assouplies. À ce stade, un nouvel assouplissement des mesures pour les familles, les concubins/petits amis/partenaires, les étudiants internationaux et les personnes qui voyagent pour le travail sera envisagé.

La Direction norvégienne de la santé et l'Institut norvégien de santé publique ont récemment formulé des recommandations détaillées concernant les règles d'entrée à appliquer jusqu'à ce que toutes les personnes âgées de plus de 18 ans en Norvège se soient vu proposer la vaccination. Ces recommandations prévoient une quarantaine de voyage d’une durée de 3 jours également pour les personnes vaccinées pendant cette période et une prolongation des Conseils aux voyageurs jusqu'à la fin du mois de juillet. Le Gouvernement norvégien n'a pas encore pris de décision concernant ces suggestions. Nous pensons qu'il y a lieu de se demander si elles ne sont pas trop strictes. Par conséquent, il a été demandé aux agences de réévaluer ces recommandations.

« Une fois que nous aurons reçu de nouveaux conseils d'experts, nous envisagerons de lever complètement la quarantaine de voyage pour les personnes protégées par la vaccination ou l'immunité après avoir contracté la COVID-19. Toutefois, cela nécessitera d'abord la mise en place d'un certificat COVID-19 vérifiable », ajoute le ministre de la Santé et des Services de soins, Bent Høie.

Le ministère des Affaires étrangères maintient ses Conseils aux voyageurs en vigueur jusqu'au 1er juillet. Le risque que les voyages internationaux n’entraînent d'autres cas de COVID-19 est toujours élevé, et l'importation de nouvelles variantes du virus rendra plus difficile la réouverture du pays, ici en Norvège.

« La réouverture progressive prévue par le Gouvernement norvégien se poursuit, mais les autorités sanitaires recommandent d'éviter les voyages internationaux jusqu'à ce qu'une plus grande proportion de la population norvégienne ait été vaccinée. Pour cette raison, nous maintenons les Conseils aux voyageurs en vigueur jusqu'au 1er juillet. Nous ne voulons pas maintenir le Conseil aux voyageurs plus longtemps que nécessaire, mais dans la situation actuelle, planifier les vacances d'été en Norvège donnera aux gens une plus grande prévisibilité », conclut la ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide.