Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

Le soutien de la Norvège à l’aide humanitaire des Nations Unies

L'ONU a annoncé une augmentation des besoins humanitaires en 2020 en raison des conflits armés prolongés et des événements météorologiques extrêmes plus fréquents. Cette année, la Norvège verse 420 millions de couronnes norvégiennes (plus de 41 millions d’euros) au Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies (CERF) et 90 millions de couronnes norvégiennes (plus de 8 millions d’euros) au Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA).

« Notre financement garantit une prévisibilité à nos partenaires et contribue à promouvoir une réponse humanitaire plus efficace, conformément aux priorités définies dans notre stratégie humanitaire », déclare la ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide.

Selon les estimations des Nations Unies, 167,6 millions de personnes auront besoin d'une aide humanitaire et d'une protection en 2020. L'appel humanitaire mondial des Nations Unies pour 2020 s'élève à 28,8 milliards de dollars (plus de 26 milliards d’euros).

La Norvège est l'un des principaux contributeurs au Fonds central d'intervention d'urgence des Nations Unies (CERF). Le CERF veille à ce que l'aide parvienne rapidement aux personnes touchées par les crises humanitaires. Il fournit également un financement indispensable pour les urgences sous-financées. La contribution de la Norvège s’inscrit dans le cadre d'un accord entre la Norvège et le CERF portant sur l’approvisionnement d'un financement totalisant près de 1,7 milliard de couronnes norvégiennes sur une période de quatre ans (plus de 169 millions d’euros).

Chaque année, quelque 20 millions de personnes reçoivent une aide médicale d’urgence grâce au CERF, et 10 millions de personnes reçoivent une aide alimentaire. En 2019, le CERF a fourni des fonds pour atténuer des crises humanitaires dans 47 pays, dont la Somalie, Djibouti, le Yémen et le Venezuela. Cette année, le CERF a déjà fourni des fonds pour aider à lutter contre l'invasion de criquets pèlerins en Afrique de l'Est, et pour fournir des abris à ceux qui en ont le plus besoin au Niger, qui est en proie aux conflits.

L'ONU joue un rôle clé pour assurer une coordination, une planification et une mise en œuvre efficaces des réponses humanitaires.

« Que l’ONU fonctionne bien est vital pour garantir l'efficacité de l'action humanitaire et pour répondre aux besoins des personnes les plus sévèrement touchées par les crises. Les coordonnateurs résidents des Nations Unies et le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA) jouent un rôle clé à cet égard », ajoute Mme Eriksen Søreide.

En 2020, la Norvège fournit un financement de 90 millions de couronnes norvégiennes (plus de 8 millions d’euros) pour soutenir les efforts d'OCHA pour promouvoir une action humanitaire coordonnée. En outre, la Norvège apportera un soutien aux Bureaux pays d'OCHA et aux fonds communs nationaux dans les pays particulièrement vulnérables.

L'un des plus grands défis du travail humanitaire est d'assurer la protection des personnes déplacées internes et de leur fournir une assistance. Selon l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), plus de 41 millions de personnes dans le monde étaient déplacées internes à la fin de l’année 2018. Ce nombre est en augmentation, et il est nécessaire d'intensifier la réponse dans ce domaine.

Le 3 décembre de l'année dernière, le Secrétaire général de l'ONU a créé un Groupe de Haut Niveau sur les déplacements internes, chargé de proposer des recommandations sur la façon dont les pays peuvent offrir une meilleure protection aux personnes déplacées et trouver des solutions à long terme aux déplacements internes. La Norvège a activement soutenu cette initiative et fournira 6,55 millions de couronnes norvégiennes (environ 652 000 euros) au titre du budget humanitaire de cette année au secrétariat créé pour soutenir le travail du Groupe.

Voir également la Stratégie Humanitaire de la Norvège.