Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

La Norvège prend l'initiative d'un nouveau fonds pour le coronavirus à l'ONU

La Norvège prend l'initiative de créer un nouveau fonds multidonateurs aux Nations Unies pour aider les pays en développement dont les systèmes de santé sont faibles, pour faire face à la crise du coronavirus.

Le coronavirus s'est propagé rapidement sur tous les continents et devrait avoir un impact sérieux dans de nombreux pays, en particulier ceux qui sont très vulnérables. La Norvège prend donc à présent l'initiative de créer un nouveau fonds multidonateurs qui permettra à l'ONU de mieux venir en aide aux pays en développement pour faire face aux conséquences à long terme de la crise du coronavirus. L'initiative a été bien accueillie par la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Amina Mohammed. L'ONU a réagi rapidement et prévoit de lancer le fonds sous peu, peut-être dans les prochains jours.

« Un fonds multidonateurs sous les auspices des Nations Unies assurera la prévisibilité pour nos partenaires, et contribuera à rendre les efforts plus efficaces », déclare la ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide. « L’expérience tirée d’autres crises montre que plus vous commencez tôt à planifier la réponse à long terme, plus l’effort devient précis et efficace. Il est important de lutter contre le virus dans le monde entier, et pour réussir, tous les pays et organisations devront travailler ensemble efficacement. »

L'ONU est notre plus important organisme de coopération internationale, et elle joue un rôle clé pour assurer la coordination, la planification et la mise en œuvre efficaces d'un large éventail d'initiatives. Pendant la crise d'Ebola en 2014, un fonds commun a été créé aux Nations Unies pour apporter une approche plus intégrée aux efforts de réponse dans les pays touchés, comprenant l'aide d'urgence et le développement à plus long terme. Le fonds Ebola a été considéré comme ayant des effets positifs, et il constitue le cadre de la présente initiative de la Norvège.

« Dans des crises mondiales comme celle-ci, la coopération internationale est absolument nécessaire. Nous sommes préoccupés par la façon dont le virus affectera les pays en développement qui sont déjà éprouvés avec des systèmes de santé médiocres. La solidarité internationale, par-delà les frontières, est plus importante que jamais. C’est pourquoi il est important pour nous de contribuer financièrement à un fonds des Nations Unies de ce type », ajoute le ministre du Développement international Dag-Inge Ulstein.

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 23 mars 2020.