Travel and border information for Norway in Norwegian / English

Traveling to Norway? - Register your arrival in our traveler registry
(About the registry)

La Norvège partage davantage de doses de vaccin contre la Covid-19

Les fonds versés par la Norvège à Covax permettront de fournir un million de doses de vaccin supplémentaires à la garantie de marché Covax AMC (Covid-19 Vaccines Advance Market Commitment).

« Ces vaccins seront distribués aux agents de santé et aux personnes appartenant aux groupes à risque dans les pays à faible revenu. Cela peut faire une énorme différence dans les pays qui connaissent une grave pénurie de vaccins », déclare le ministre du Développement international, Dag-Inge Ulstein.

La Norvège contribue à la lutte contre la pandémie de trois manières différentes : en fournissant des fonds, en distribuant les futures doses de vaccin excédentaires, et en transférant ses options pour les doses de vaccin au travers de l'instrument de financement Covax.

L'année dernière, la Norvège a acheté des options pour des doses de vaccin par le biais de Covax, ce qui se traduit aujourd’hui par la mise à disposition de ces vaccins pour les pays à faible revenu. Le financement de ces options a été rendu possible par le budget de l'aide, et il est classé comme aide publique au développement (APD), selon les règles de l'OCDE/CAD. Compte tenu de la participation de la Norvège à l'accord commun sur les marchés publics avec l'UE, il a toujours été considéré comme peu probable que la Norvège ait besoin de recourir elle-même à ces options. Tous les vaccins sont inclus dans le portefeuille des candidats vaccins contre la Covid-19 de l'UE. Cela signifie que les doses de vaccin en question n'auraient pas été acquises pour être utilisées dans le programme de vaccination norvégien.

« Il est urgent de vacciner les travailleurs de la santé et les groupes vulnérables dans les pays où les systèmes de santé sont faibles. Les travailleurs de la santé sont particulièrement exposés aux infections et il est vital de leur assurer des conditions de travail sûres. Covax fournit des vaccins aux pays en développement qui n'ont pas les moyens ou la capacité d'être compétitifs sur le marché des vaccins. Nous renforçons les systèmes de santé de ces pays et les équipons pour répondre plus efficacement à la pandémie », poursuit M. Ulstein.

La Norvège a déjà transféré à Covax AMC des options pour des doses de vaccin AstraZeneca et Pfizer. Le transfert des options restantes permettra de fournir 895 000 doses de vaccin fabriquées par Novavax et 164 000 par Janssen à la Facilité Covax. La Norvège aura ainsi permis de fournir un total de 1,7 million de doses de vaccin à Covax AMC.

« En Afrique », ajoute M. Ulstein, « moins de 0,5 % de la population est entièrement vaccinée. Il est nécessaire d'accélérer la livraison afin que ceux qui ont reçu leur première dose puissent recevoir la deuxième. En raison des restrictions à l'exportation dans les pays qui fabriquent des vaccins, il est difficile pour Covax d'obtenir suffisamment de doses de vaccin. Il est essentiel que la Norvège partage rapidement les vaccins pour aider à faire face à cette crise vaccinale. »

Covax AMC prévoit de livrer 1,8 milliard de doses de vaccin à 92 pays à revenus faible et intermédiaire en 2022. En plus de transférer ses options pour les doses de vaccin à Covax AMC, la Norvège fournit également un financement de 1,3 milliard de NOK à la Facilité Covax. Cela permettra à Covax d'acheter environ 25 millions de doses de vaccin pour les pays à faible revenu. La Norvège a été l'un des premiers pays à contribuer à la Facilité Covax.

« Si nous ne parvenons pas à stopper la propagation mondiale de l'infection, nous risquons de voir apparaître de nouveaux variants du virus qui remettront en cause l'efficacité des vaccins. Il ne suffit pas d’éradiquer le virus en Norvège, il faut l’éradiquer dans tous les pays. Nous devons partager et distribuer les vaccins aux pays les plus pauvres aussi rapidement que possible. Beaucoup de ces pays ont des systèmes de santé faibles, ce qui signifie que de nombreuses personnes ne pourront pas recevoir le traitement dont elles ont besoin si elles tombent malades », conclut M. Ulstein.

La Norvège a obtenu l'accès aux vaccins contre la Covid-19 pour la population norvégienne grâce à un accord avec l'UE. Le Gouvernement a pris la décision de partager les vaccins qui ne seront pas utilisés dans le programme national de vaccination de la Norvège. Dans son discours au Sommet mondial de la santé en mai, la Première Ministre Erna Solberg a déclaré que la Norvège partagerait 5 millions de doses de vaccin supplémentaires par le biais de Covax, dans le cadre de la réponse internationale du pays à la pandémie.