Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

La Norvège jouera un rôle de premier plan lors du sommet international sur le coronavirus

La Commission européenne, sous la présidence d’Ursula von der Leyen, doit organiser une vidéoconférence des donateurs afin de mobiliser un soutien politique et financier pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Le Sommet sur la réponse mondiale au coronavirus (Coronavirus Global Response Summit) aura lieu le 4 mai prochain, et la Première Ministre norvégienne Erna Solberg en sera l'une des coprésidentes.

« Nous nous félicitons de l’initiative de la Commission européenne d’organiser une grande conférence internationale pour mobiliser un soutien au développement de vaccins, de diagnostics et de traitements du COVID-19. Etant donné notre engagement de longue date dans le domaine de la santé mondiale, il est naturel que la Norvège fasse sa part lorsqu’on lui demande de coprésider une conférence de ce type », déclare Mme Solberg.

L'objectif est que la majeure partie des fonds collectés soit utilisée pour le développement de vaccins, les meilleurs traitements possibles et des techniques de diagnostic rapides et étendues du COVID-19. La Norvège accordera la priorité au développement et à la distribution de vaccins par le biais de la Coalition pour les Innovations en matière de Préparation aux Epidémies (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, CEPI) et de l’Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation (Global Alliance for Vaccines and Immunization, GAVI), mais elle cherchera également à mobiliser un soutien international pour la coopération afin de développer de meilleurs traitements et tests.

La Norvège a participé à la création de la CEPI et de la GAVI, et depuis le début de l'épidémie de COVID-19, elle travaille activement au niveau international pour obtenir un financement accru pour les travaux de la CEPI sur les vaccins contre le COVID-19. La Norvège considère qu'il est essentiel de veiller à ce que tout vaccin développé soit distribué équitablement, y compris aux pays en développement, et que ce travail soit mené sous la direction de l'Organisation Mondiale de la Santé.

Communiqué de presse du Gouvernement norvégien 24 avril 2020