La Norvège augmente son soutien au déminage en Ukraine

Le Gouvernement norvégien augmente son soutien de 30 millions de NOK à Norwegian People‚Äôs Aid et au Halo Trust pour la cartographie des mines et le déminage en Ukraine. La Norvège est l'un des plus grands contributeurs en ce domaine dans le monde, et elle sera également l'un des plus grands contributeurs au déminage en Ukraine.

La guerre d'agression de la Russie contre l'Ukraine a provoqué de grandes souffrances humaines et d'énormes destructions matérielles. Des immeubles d'habitation, des écoles, des hôpitaux et des infrastructures importantes sont touchés dans tout le pays. L'utilisation accrue de mines à fragmentation et de petites mines qui peuvent ressembler à des jouets représente un danger particulièrement grand pour les enfants.

« Même avant l'invasion, l'Ukraine était l'un des pays les plus contaminés au monde par les mines. Avec la guerre, ce problème s’est aggravé. Le Gouvernement norvégien augmente maintenant son soutien aux organisations Norwegian People’s Aid et Halo Trust de 30 millions de NOK pour leurs efforts de déminage indispensables en Ukraine, en coordination avec les autorités ukrainiennes », déclare la ministre des Affaires étrangères Anniken Huitfeldt.

La Norvège a contribué à la cartographie et au déminage en Ukraine pour un total de 42 millions de NOK jusqu'à présent cette année, et elle devient ainsi l'un des plus grands contributeurs à cet effort.

Lors des combats, les mines sont très largement utilisées. La décontamination du pays sera l'une des plus importantes menées après la Seconde Guerre mondiale. Il s'agira d'une condition nécessaire pour que la phase de reconstruction puisse se dérouler en toute sécurité.

« Un déminage rapide et efficace est crucial pour l’agriculture en Ukraine, et les moyens de subsistance de nombreux citoyens ukrainiens. La Norvège contribuera à ce travail de décontamination », poursuit Mme Huitfeldt.

La cartographie des mines est généralement limitée, voire inexistante, ce qui entrave la circulation et complique le travail de déminage. Le fait que la guerre soit toujours en cours complique également ce travail. On s'attend en Ukraine à des besoins sur le long terme, pour ce qui est de la décontamination des sols.   

Faits concernant les mines en Ukraine :

  • L'Ukraine a adhéré en 2006 à la Convention sur les mines, qui interdit notamment l'utilisation des mines antipersonnel. L'Ukraine a également adhéré à la Convention des Nations unies sur les armes inhumaines (CCW) et les protocoles sur les mines terrestres / pièges à mines et les Restes Explosifs de Guerre (ERW).
  • Norwegian People's Aid (NPA), qui, avec le Halo Trust et le Mines Advisory Group (MAG), est l'une des trois plus grandes organisations de déminage au niveau international, a reçu 10 millions de NOK en début d'année pour l’amélioration du matériel / l'achat d'équipements et de véhicules pour dix équipes de déminage opérant sous l’autorité ukrainienne.
  • L'effort de Norwegian People's Aid en Ukraine est renforcé par 25 millions de NOK, tandis que Halo Trust, qui a reçu 2 millions de NOK plus tôt cette année, en reçoit maintenant 5 millions supplémentaires.