Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

La Norvège approuve la déclaration ministérielle conjointe sur le COVID-19 et le système commercial multilatéral

Le 5 mai, la ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide et 41 autres ministres responsables de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ont publié une déclaration ministérielle sur le COVID-19 et le système commercial multilatéral. Cette déclaration est un complément important à une déclaration commune publiée par l'Alliance pour le Multilatéralisme en avril, et approuvée par la Norvège, sur la nécessité de la coopération et de la solidarité dans la lutte contre le COVID-19.

« Je me réjouis que nous soyons parvenus à obtenir le soutien de cette déclaration par un large groupe de membres de l'OMC. Un système commercial mondial prévisible, transparent, non discriminatoire et ouvert sera essentiel pour une reprise économique globale et durable une fois la crise terminée », déclare Mme Eriksen Søreide.

Dans la déclaration, les 42 ministres réaffirment leur ferme soutien au système commercial multilatéral et au rôle central de l'OMC. L'OMC n'est pas la principale organisation pour traiter les aspects liés à la santé de la pandémie de COVID-19, mais les règles de l'OMC ont un rôle important à jouer pour assurer la circulation continue des biens et des services à travers les frontières nationales. Dans la déclaration, les ministres soulignent que les mesures d’urgence restrictives pour le commerce qui ont été introduites pour protéger la santé des personnes ne doivent pas créer d’obstacles inutiles au commerce ni perturber les chaînes d’approvisionnement mondiales. De telles mesures doivent être conformes aux règles de l'OMC, et les ministres s'engagent à les lever dès que possible. Les ministres s'engagent également à ne pas imposer de restrictions à l'exportation sur les produits alimentaires en réponse à la pandémie de coronavirus.

La déclaration reflète des priorités importantes pour la Norvège, telles que la transparence des mesures liées au commerce qui sont introduites dans le cadre des efforts pour lutter contre la pandémie de COVID-19, et la nécessité d'une réponse internationale coordonnée. La déclaration exprime également son soutien à la reprise complète de toutes les activités de l'OMC dès que possible.

« La pandémie de coronavirus a mis en évidence notre dépendance vis-à-vis du commerce transfrontalier et du fait que chacun suit les règles établies afin que nous ayons accès aux biens essentiels même en temps de crise. Le commerce international est vital si nous voulons surmonter cette crise - pour l’économie norvégienne, les emplois norvégiens et le système de santé norvégien », conclut Mme Eriksen Søreide.

Lire la déclaration complète ici.

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 5 mai 2020