Travel and border information for Norway in Norwegian / English

Traveling to Norway? - Register your arrival in our traveler registry
(About the registry)

La Norvège alloue 94 millions NOK pour la liberté d'expression et la culture

La liberté d'expression, les droits culturels, le patrimoine culturel et naturel de la planète sont sous pression dans de nombreuses régions du monde. C'est la raison pour laquelle la Norvège alloue 94 millions NOK aux travaux de l'UNESCO, dans le cadre d'un nouvel accord de coopération de deux ans.

Cette initiative fait partie intégrante du travail mondial du Gouvernement norvégien en faveur des droits de l’homme, et elle constitue une partie importante du travail international du Gouvernement visant à promouvoir la liberté d'expression et les médias indépendants, ainsi qu’à préserver d'importantes valeurs culturelles et naturelles.

« Le Gouvernement est préoccupé par la forte pression à laquelle est soumise la liberté d'expression dans de nombreuses régions du monde. Par conséquent, nous avons plus que doublé notre soutien à l'action de l'Unesco en faveur de la diversité des médias, de la protection des journalistes et de la lutte contre la désinformation », déclare la ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide.

L'accord qui vient d'être conclu porte sur la culture, la communication et l'information, et les fonds seront répartis de la manière suivante :

  • 20 millions NOK pour la protection de la liberté d'expression
  • 12 millions NOK pour la protection des droits culturels et de la liberté artistique
  • 50 millions NOK pour la protection du patrimoine mondial
  • 12 millions NOK pour la protection du patrimoine culturel à l’épreuve des guerres et des crises.

« L'art et la culture font naturellement partie d'une société démocratique et libre, mais les expressions et les droits culturels sont sous pression au niveau international. Les artistes sont censurés et persécutés. Les femmes artistes sont particulièrement vulnérables. C'est pourquoi nous soutenons l'action de l'UNESCO pour protéger et promouvoir une diversité d'expressions culturelles », poursuit la ministre des Affaires étrangères.

La Norvège est membre du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO pour la période 2017-2021, et le soutien du Gouvernement à la protection du patrimoine mondial s'appuie sur les priorités norvégiennes en la matière.

« La Convention du patrimoine mondial protège le patrimoine culturel et naturel le plus remarquable de la planète. Mais le patrimoine mondial est sous pression. Dans de nombreux pays africains, les grands parcs nationaux sont menacés par un développement incontrôlé, des conflits internes et le braconnage. La contribution norvégienne pour une meilleure gestion du patrimoine mondial de l’Afrique porte ses fruits, et nous continuerons notre soutien en attachant une importance toute particulière aux espaces naturels africains », ajoute le ministre du Climat et de l'Environnement Sveinung Rotevatn.

« La Norvège est un ardent défenseur des droits de l'homme et de la coopération multilatérale. L'Unesco est un partenaire important pour la Norvège et nous élargissons maintenant cette excellente coopération pour défendre la liberté d'expression et les droits culturels », conclut la ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide.

La Norvège est l'un des principaux contributeurs de l'Unesco, avec une contribution sur deux ans d'un total de 361,1 millions NOK (comprenant plusieurs accords). Outre la liberté d'expression et la culture, la Norvège soutient également l'éducation et la recherche marine par l'intermédiaire de l'Unesco.