Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

Focus majeur sur le Grand Nord

« L’Arctique est notre domaine de responsabilité stratégique le plus important. Cela se reflète dans le projet de budget pour 2021 et dans les priorités à long terme du Gouvernement. Nous devons protéger les intérêts norvégiens dans le Grand Nord, et pour ce faire, nous devons développer davantage la Norvège du Nord en tant que région forte, viable et hautement compétente », déclare la ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide.

La proposition de budget contient un certain nombre d’initiatives visant la Norvège du Nord. Celles-ci se concentrent en particulier sur la protection civile et la préparation aux situations d'urgence, le changement climatique et l'environnement, le développement des entreprises et la création d'emplois. Il est essentiel de créer davantage d'emplois, dans plus de secteurs, à travers le pays - et cela inclut le Grand Nord. Il faut que le secteur privé connaisse la croissance. Des activités sont en cours pour construire des routes et améliorer les conditions-cadres des entreprises. D'ici la fin de l'année, le Gouvernement présentera un nouveau livre blanc sur l'Arctique. Les initiatives ciblées sur la Norvège du Nord dans la proposition de budget de cette année sont basées sur ce livre blanc.

« Nous travaillons sur un nouveau livre blanc sur l’Arctique depuis deux ans, en concertation avec les principales parties prenantes dans le Grand Nord. Ce livre blanc sera présenté plus tard, cet automne. Dans ce travail, nous avons attaché une importance particulière à la promotion de l'emploi et de la création de valeur, ainsi qu’à la garantie de bonnes perspectives d'avenir pour les jeunes dans le Grand Nord. La proposition de budget pour 2021 comprend le financement de certaines des mesures décrites dans le livre blanc, qui guideront nos efforts dans les années à venir. Le soutien à ces initiatives sera maintenu dans les budgets des prochaines années. D'autres plans importants tels que le Plan National de Transport et le Plan de Défense à Long Terme seront également d'une importance cruciale pour la Norvège du Nord », déclare Mme Eriksen Søreide.

« Nous poursuivrons une politique climatique ambitieuse et prendrons des mesures pour protéger les zones vulnérables, lutter contre le changement climatique et protéger l’environnement dans le Grand Nord. Ceci est très important pour le secteur des entreprises dans le Nord de la Norvège, et dans l’ensemble de la Norvège », ajoute la ministre de l’Education et de l’Intégration, Guri Melby.

Le Gouvernement a proposé une allocation distincte de 10 millions NOK pour les efforts liés à l'Arctique dans le budget du ministère des Affaires étrangères, à utiliser spécifiquement pour mettre en œuvre les mesures énoncées dans le nouveau livre blanc. Le financement sera utilisé pour soutenir les efforts visant à améliorer les compétences et l'expertise, à promouvoir le développement des entreprises et la coopération internationale, et à encourager les gens à s'installer dans le Nord de la Norvège.

« Il est essentiel que les jeunes eux-mêmes jouent un rôle actif dans la formation et la construction des communautés locales, et c’est la raison pour laquelle il a été si important d’entendre ce qu’ils avaient à dire. Le panel de jeunes établi dans le cadre du travail sur le livre blanc nous a fourni une contribution honnête et pertinente. Les jeunes représentent l'avenir et sont la raison pour laquelle nous investissons dans le Grand Nord. Il est donc essentiel de fournir un bon cadre pour l’éducation, le logement, l’esprit d’entreprise, les activités récréatives et culturelles, ainsi que les transports », explique pour sa part le ministre de l’Enfance et de la Famille Kjell Ingolf Ropstad.

Le Gouvernement mettra en œuvre un certain nombre de mesures importantes pour promouvoir le développement futur de la Norvège du Nord. Parmi les principales mesures, on compte :

La Protection civile et la préparation aux situations d'urgence

Le Gouvernement a proposé une allocation de 139,1 millions NOK en 2021 pour mettre en œuvre le projet de construction et la création ultérieure d'une nouvelle école de formation professionnelle pour le personnel des pompiers et des secours, à l'Institut Norvégien de Formation à la Protection contre les Incendies de la municipalité de Tjeldsund, dans le comté de Troms et Finnmark. Ce projet fait partie des mesures abordées dans le nouveau livre blanc et servira à renforcer les compétences et l'expertise dans un domaine important de la protection civile.

En outre, le Gouvernement a proposé une augmentation du financement de 15 millions NOK pour la Société Norvégienne de Sauvetage en Mer (Redningsselskapet), pour l'exploitation d'un navire de recherche et de sauvetage basé à Vardø. Un navire SAR avec équipage permanent garantira l'existence d'un service de recherche et de sauvetage ayant des connaissances locales et un temps de réponse plus rapide, et améliorera ainsi la sécurité des pêcheurs et de la population côtière de la région.

Le Gouvernement a également proposé une allocation de 27,8 millions NOK pour une station radar météorologique sur le plateau de Finnmarksvidda. Cela sera essentiel pour surveiller et émettre des alertes en cas d'événements météorologiques extrêmes et d'inondations, pour améliorer les prévisions météorologiques, pour la sécurité du trafic sur la route E8 et pour la sécurité du transport aérien, en particulier les vols d'ambulances aériennes.

En outre, le Gouvernement a proposé une allocation de 60 millions NOK pour la protection contre les avalanches et les glissements de terrain au Svalbard, dans le cadre du budget du ministère de la Justice et de la Sécurité publique.

Le Gouvernement continuera d'investir dans les Forces Armées Norvégiennes, et il a proposé une augmentation du budget de la défense d'environ 3,5 milliards NOK. Des mesures seront mises en œuvre pour renforcer la préparation aux situations d’urgence et la capacité de défense de la Norvège dans le Grand Nord, et le projet de budget comprend des allocations pour l’accroissement des activités au Finnmark, le renforcement de la capacité des garde-frontières, la poursuite du développement du bataillon Porsanger et du District de Défense Terrestre du Finnmark. En outre, l’introduction de la nouvelle capacité de défense aérienne à courte portée de l’Armée fournira une protection de défense aérienne essentielle aux forces militaires norvégiennes dans le comté de Troms et Finnmark.

Le changement climatique et l’environnement

Le Gouvernement a proposé une allocation initiale de 30 millions NOK pour l'assainissement des sédiments contaminés dans le port de Hammerfest. Il s'agira d'un projet de trois ans, et on estime que le soutien gouvernemental total nécessaire sera de 128 millions NOK. Les sédiments dragués seront éliminés à terre et utilisés dans la construction de nouvelles installations portuaires pour le trafic commercial de passagers et les navires de pêche.

Le Gouvernement a également proposé une allocation de 25 millions NOK pour la planification des installations d'essai et d'exercice pour la technologie d'intervention en cas de déversement d'hydrocarbures, à Fiskebøl, dans les îles Lofoten. Le Gouvernement a précédemment décidé que le Centre norvégien pour la Préparation aux Déversements d'Hydrocarbures et l'Environnement Marin doit avoir des installations dans les îles Lofoten et les îles Vesterålen. La nouvelle allocation sera un pas dans cette direction.

Le Gouvernement a également proposé une allocation de 13 millions NOK pour améliorer la surveillance côtière. Sur ce montant, 11 millions NOK iront à l'Institut de Recherche Marine et 2 millions NOK à l'Institut Vétérinaire Norvégien. Ce financement sera en partie utilisé pour développer un nouveau système d'observation côtière (Coastwatch). Le système sera en mesure de fournir des alertes sur les menaces qui pèsent sur le littoral, et contribuera à réduire les dommages causés par les proliférations d'algues ou de méduses toxiques, qui peuvent constituer une menace pour les piscicultures. L'initiative permettra également de mieux comprendre l'écologie côtière et les causes des changements observés, par exemple en ce qui concerne les stocks côtiers de cabillauds et de crevettes. Cela fournira une base pour améliorer le régime de gestion.

Les transports et les infrastructures

Les infrastructures sont une priorité essentielle de la politique norvégienne pour l’Arctique, et elles sont vitales pour le développement des entreprises et la création d’emplois. C'est la raison pour laquelle le Gouvernement donne la priorité à la poursuite des travaux préparatoires du projet E8 Sørbotn-Laukslett, principale route vers Tromsø. Dans le même temps, un accord préliminaire a été signé avec Nye Veier AS sur les travaux d'aménagement du col E6 Kvænangsfjellet. C'est la seule route de Norvège qui relie le Finnmark au reste du pays. Elle est fermée une grande partie de l'hiver. Une nouvelle route permettra aux véhicules de se déplacer dans la région, et aux camions en particulier d’atteindre leur destination en toute sécurité.

Le Gouvernement a également proposé une allocation de 15 millions NOK pour maintenir les services aériens sur la route Evenes-Bodø, ce qui est important pour le secteur des affaires et les habitants du comté de Nordland.

Des chemins de fer efficaces et sûrs sont essentiels si nous voulons que les gens choisissent de voyager et de transporter des marchandises par chemin de fer. Le Gouvernement a donc proposé d'installer le nouveau Système Européen de Gestion du Trafic Ferroviaire (ERTMS) sur la ligne de Nordland, courant 2021. Le système améliorera la sécurité et la ponctualité et, à long terme, offrira une plus grande capacité.

Le développement commercial et social

Le Gouvernement met en œuvre une initiative majeure pour stimuler l'éducation afin de répondre aux besoins de restructuration, de contrer les effets néfastes de la pandémie actuelle et l'augmentation du chômage. Plus tôt cette année, il a été décidé d'allouer des fonds pour 160 nouvelles places d'étudiants et 10 postes universitaire à l'Université du Grand Nord. UiT - l'Université Arctique de Norvège (à Tromsø) a gagné 372 nouvelles places d'étudiants et 23 postes universitaires, tandis que l'Université Samie des Sciences Appliquées a gagné 10 nouvelles places d'étudiants et 1 poste universitaire. Le Gouvernement augmentera son financement pour les places d'étudiants afin que de nouveaux étudiants puissent être admis en 2021. Cela se traduira par une allocation accrue de 80,5 millions NOK pour les places d'étudiants dans ces trois établissements, avec 46 millions NOK pour maintenir un total de 34 postes universitaires.

Sur la période 2022-2024, le Gouvernement fournira jusqu'à 100 millions NOK à Bodø, en sa qualité de Capitale Européenne de la Culture en 2024. Cette initiative a d'importantes implications en matière de politique sociale et régionale, non seulement pour Bodø elle-même, mais aussi pour l'ensemble de la Norvège du Nord.

Le Gouvernement a proposé 30 millions NOK pour la cartographie des minéraux des fonds marins en 2021. Le Gouvernement a également lancé un processus d'ouverture pour l'extraction de minéraux sur le plateau continental norvégien. Le Gouvernement élargira également la recherche pétrolière et l'expertise pour relever les défis propres à l'Arctique.

Les efforts en cours et déjà planifiés de Statnett pour étendre et renforcer le réseau électrique facilitent la sécurité de l’approvisionnement, le développement des affaires et l’utilisation des ressources renouvelables dans la région.

Le Gouvernement renforcera le système de contrôle des pêches. Les captures et les ventes illégales compromettent la gestion durable et la compétitivité d'acteurs commerciaux responsables et respectueux des lois. Le Gouvernement augmentera le financement pour le contrôle de la pêche de 42 millions NOK en 2021, financé par les droits d'inspection facturés aux navires de pêche. Cela nécessitera des investissements substantiels dans l'infrastructure numérique. Le Gouvernement a donc proposé une augmentation de 32 millions NOK du financement pour les travaux d'inspection et d'application de la loi de la Direction Norvégienne des Pêches, à utiliser pour des investissements dans la technologie et l'expertise. 10 millions NOK seront alloués au ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Pêche pour des mesures de soutien au développement d'un système de contrôle des pêches pour l'avenir.

Le Gouvernement a proposé une allocation de 15,5 millions NOK pour achever la phase d'avant-projet du Bâtiment Bleu de l'Université du Nord à Bodø. Le projet de construction s’inscrit dans le cadre des efforts du Gouvernement dans le domaine des océans et de la santé, et il contribuera à renforcer l’expertise marine et sanitaire dans le Nord de la Norvège.

Les perspectives samies font partie intégrante de la politique arctique de la Norvège. Dans la proposition de budget pour 2021, le Gouvernement a proposé une augmentation de 10 millions NOK du financement pour développer davantage le Centre régional de ressources samies (RESAK), et en faire un Centre national de ressources samies. Ce centre sera ensuite chargé de fournir des conseils aux services municipaux et nationaux de protection de l'enfance, aux services de conseil aux familles et aux services municipaux de crise à travers le pays. Avec cette proposition, le Gouvernement permettra d’offrir des services plus équitables aux enfants et aux familles samis, et de renforcer la confiance dans les services de santé au sein de la population samie.

Le Gouvernement remplit également son engagement envers la communauté d'Andøya, et a proposé une allocation extraordinaire de 15 millions NOK pour la restructuration locale.

Le Gouvernement a également proposé une allocation de 4 millions NOK pour un projet pilote à Narvik en 2021, visant à améliorer la coopération entre les agences gouvernementales et à soutenir la création de communautés spécialisées plus importantes.

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 7 octobre 2020