Travel and border information for Norway in Norwegian / English

Traveling to Norway? - Register your arrival in our traveler registry
(About the registry)

Fermeture temporaire de l'ambassade de Norvège à Kaboul

« La situation sécuritaire en Afghanistan se détériore rapidement, ce qui a un impact important sur la population civile. Nous avons donc décidé de fermer temporairement l'ambassade de Norvège à Kaboul et d'évacuer le personnel. La responsabilité de la sécurité de nos employés est primordiale dans ces circonstances. Dans le même temps, nous avons l'intention de poursuivre notre engagement global avec l'Afghanistan », déclare la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Eriksen Søreide.

La fermeture est temporaire, et la Norvège rouvrira l'ambassade à Kaboul lorsque la situation le permettra. Des mesures similaires sont actuellement prises par plusieurs autres pays.

 

Le personnel en poste et le personnel local seront rapatriés en Norvège.

Les membres du personnel de l'ambassade seront évacués vers la Norvège. Cela vaut pour les diplomates en poste à Kaboul et les membres du personnel employé localement, ainsi que pour leurs familles qui souhaitent partir. Le gouvernement a décidé que la Norvège autorisera les membres du personnel local de l'ambassade de Kaboul à se réinstaller en Norvège afin de garantir leur sécurité.

« Nous devons assumer la responsabilité de tous ceux qui travaillent à l'ambassade, et il était important de veiller à ce que le cadre nécessaire soit en place pour faire venir en Norvège nos employés locaux et les membres les plus proches de leur famille, en même temps que nous évacuons notre personnel diplomatique », poursuit Mme Eriksen Søreide. 

Le gouvernement a décidé que les employés locaux évacués vers la Norvège pourraient être réinstallés dans le cadre du quota de réinstallation des réfugiés. Le ministère des Affaires étrangères et les services d'immigration coopèrent étroitement pour la réinstallation des familles en Norvège. Des directives claires à ce sujet ont été élaborées et peuvent être consultées. 

 

L'assistance consulaire n'est plus disponible

Depuis un certain temps, les autorités norvégiennes déconseillent tout voyage et séjour en Afghanistan. Depuis le 4 août 2021, nous demandons instamment à tous les citoyens norvégiens présents en Afghanistan de quitter le pays. Il ne sera pas possible de fournir aux citoyens norvégiens présents dans le pays une quelconque assistance consulaire tant que l'ambassade à Kaboul sera fermée. 

« Nous savons que la situation est difficile pour les citoyens norvégiens qui se trouvent en Afghanistan et nous ne serons pas en mesure d'assurer leur suivi comme nous le ferions normalement pendant la fermeture de l'ambassade », ajoute Mme Eriksen Søreide.

 

La Norvège poursuivra son engagement et son soutien en faveur de l'Afghanistan

L'évolution récente de la situation en Afghanistan a été dramatique, et la communauté internationale doit faire face à une nouvelle situation dans laquelle les talibans prennent le contrôle de vastes zones du territoire, y compris les grandes villes et les centres de population. Les talibans ont la responsabilité de faire respecter le droit humanitaire international et les droits de l'homme, notamment les droits des filles et des femmes, ainsi que le droit à l'éducation. La Norvège transmet clairement ce message à toutes les parties au conflit. 

« La Norvège a exprimé sa profonde inquiétude quant au niveau élevé de violence pendant l'offensive militaire des talibans, et a fermement condamné l'utilisation de la violence contre les civils et les personnes sans défense. La Norvège a également appelé à une déclaration unifiée du Conseil de sécurité des Nations unies transmettant le même message. Avec le reste de la communauté internationale, nous continuerons à soutenir les processus politiques et à faire pression sur les parties pour qu'elles œuvrent à une solution pacifique durable », déclare Mme Eriksen Søreide.

La situation sécuritaire et la situation humanitaire en Afghanistan se sont rapidement détériorées. De plus en plus de personnes ont un besoin urgent d'abris, de nourriture et de médicaments. Un grand nombre de personnes ont été contraintes de fuir leurs maisons, et beaucoup ont fui vers les pays voisins.

Le ministère des Affaires étrangères est en contact étroit avec les organisations humanitaires norvégiennes, l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés et le Comité international de la Croix-Rouge pour identifier les besoins et obtenir des informations sur les réponses prévues.

« Cette année, nous avons alloué 1,5 milliard de NOK au Programme alimentaire mondial ainsi qu’à l'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés. C'est 800 millions de NOK de plus que l'année dernière, et cela doit permettre aux ONG de réagir et de fournir une assistance rapidement, précisément dans des situations comme celle qui se déroule actuellement en Afghanistan », conclut Mme Eriksen Søreide.

L'Afghanistan est l'un des principaux bénéficiaires de l'aide norvégienne. Nous évaluons actuellement la nécessité de réorienter une partie des fonds pour répondre à un éventail plus large des besoins aigus qui apparaissent jour après jour.