Changes in travel advice and border controls due to the corona virus

- Information in Norwegian

- Information in English

NOK 7,7 milliards à la santé et à l'éducation dans le monde

« L’éducation et la santé sont essentielles pour le développement durable et la réduction de la pauvreté dans tous les pays. Le Gouvernement continuera à augmenter le financement de la santé et de l'éducation dans le monde, et il propose une allocation totale de NOK 7,7 milliards (€ 42,8 millions) pour ces deux domaines en 2018 », déclare le ministre des Affaires étrangères, Børge Brende.

Le Gouvernement propose une augmentation de NOK 400 millions (€ 42,8 millions) pour l'aide à la santé dans le monder en 2018, portant l'allocation totale pour la santé dans le monde à NOK 4,1 milliards (€ 439,3 millions). Le Gouvernement a doublé son soutien à l'éducation dans le monde au cours de la période 2013-2017, et il propose maintenant une nouvelle augmentation de NOK 190 millions (€ 20,3 millions), portant l'allocation totale pour ce domaine à NOK 3,6 milliards (€ 385,7 millions).

« La Norvège joue un rôle de premier plan dans les efforts visant à promouvoir la santé et l'éducation dans le monde. Ce sont deux des domaines prioritaires de notre politique de développement. En plus de nos propres efforts, nous travaillons également à accroître la mobilisation des ressources pour la santé et l'éducation dans le monde aux niveaux national et mondial. Un effort mondial concerté est nécessaire si nous voulons progresser dans ces domaines. Aucun donateur ou pays ne peut le faire seul », ajoute M. Brende.

Aujourd'hui, plus de 260 millions d'enfants et de jeunes ne vont pas à l'école à cause des conflits ou de la pauvreté. Le Gouvernement continuera de mettre l'accent sur l'éducation des filles, la qualité de l'éducation et les résultats d'apprentissage, ainsi que sur l'enseignement et la formation professionnels dans les situations de crise et de conflit.

Dans le domaine de la santé dans le monde, le gouvernement accordera la priorité à la santé des femmes et des enfants, à la lutte contre le sida, la tuberculose et au paludisme, ainsi qu’à la préparation aux épidémies et aux pandémies par le biais de la Coalition pour les innovations de préparation aux épidémies.

L'aide norvégienne est principalement distribuée au travers d’acteurs mondiaux tels que les organisations des Nations Unies, la Banque mondiale et des partenariats mondiaux pour l'éducation et la santé. Des fonds considérables sont également distribués par l'intermédiaire d'organisations appartenant à la société civile norvégienne, ou sont alloués à des initiatives nationales spécifiques.

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires Étrangères daté du 12 octobre 2017.