Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

Les institutions norvégiennes

Formellement, la Norvège est une monarchie constitutionnelle dotée d'un système de gouvernement démocratique et parlementaire. Démocratique, parce que la source de tout pouvoir et de toute légitimité politiques, selon la Constitution, réside dans le peuple, et parce que tous les citoyens sont aptes à faire partie du Storting (l’assemblée nationale norvégienne), ainsi que des conseils départementaux et municipaux. Parlementaire, dans la mesure où le gouvernement, en tant que pouvoir exécutif, ne peut agir sans la confiance du Storting, qui représente le pouvoir législatif. Enfin, on peut parler de monarchie constitutionnelle, parce que l'autorité du gouvernement, conformément à ce que prévoient les articles originels de la Constitution, dérive du pouvoir exécutif incarné par le Roi.

Le mode de gouvernement démocratique et la monarchie ont été l’un et l’autre fondés par la constitution de 1814. Le parlementarisme a été introduit en 1884. De nos jours, le Roi dispose de peu de pouvoir politique, mais il lui revient une fonction symbolique importante en tant que chef de l'Etat et représentant officiel de la société et de l'activité économique norvégiennes.

Le taux de participation électorale se situe habituellement autour de 80%. Le suffrage universel a été introduit en Norvège en 1898 pour les hommes, et en 1913 pour les femmes. L’âge de la majorité est actuellement de 18 ans.