Changes in travel advice and border controls due to the corona virus

- Information in Norwegian

- Information in English

Le Grand Nord : politique de développement de la Norvège

« La croissance en Norvège du Nord est plus élevée que dans le reste du pays, et elle profite à la Norvège tout entière. Le gouvernement intensifiera ses efforts globaux dans le Nord, afin de faire du Nord de la Norvège l'une de nos régions les plus innovantes et durables », déclare la Première ministre Erna Solberg. C'est aussi un message important dans la stratégie de l'Arctique, qui a été présentée aujourd'hui à Bodø, dans le Nord de la Norvège.

Le gouvernement accordera une priorité encore plus grande à une approche intégrée de la politique de l'Arctique, et il se concentrera davantage sur le développement et l'infrastructure des entreprises axées sur le savoir dans le Nord.

« L'Arctique offre d'importantes opportunités de développement qui seront utiles pour tout le pays », ajoute Mme Solberg. « Les produits de la mer, le pétrole et le gaz, le transport maritime et le tourisme sont des industries qui connaissent la croissance. Ce sont les personnes vivant dans le Nord de la Norvège qui savent le mieux la façon dont ce potentiel peut être réalisé. Notre politique de l'Arctique se développe donc en coopération avec les entreprises, les institutions et les politiciens locaux dans le Nord. »

La nouvelle stratégie repose sur les cinq domaines prioritaires énoncés dans la politique gouvernementale de l'Arctique publiée en 2014 : lacoopération internationale, le développement des entreprises, le développement des connaissances, l’infrastructure, la protection de l'environnement et la préparation aux situations d'urgence. Ces domaines sont essentiels pour assurer la durabilité dans le Nord.

L'Arctique est la principale priorité de la politique étrangère de la Norvège. La politique étrangère et la politique nationale sont étroitement liées dans la région, et la vie quotidienne des gens implique à la fois une politique d’envergure et la gestion de problèmes quotidiens. Une coopération internationale étroite est cruciale pour maintenir les normes de sécurité et protéger l'environnement et les ressources de l'Arctique.

« En tant qu'état côtier », déclare quant à lui le ministre des Affaires étrangères Børge Brende, « nous avons la responsabilité particulière de promouvoir des activités sûres et sans risque du point de vue écologique dans le Nord. Le gouvernement créera donc un centre dans les îles Lofoten/Vesterålen, lequel centre développera une expertise nationale et internationale de pointe sur la préparation aux risques de marées noires et pour apporter une réponse aux déchets plastiques dans le milieu marin. »

Dans l'Arctique, les gens ne sont pas séparés par les glaces, mais plutôt réunis par l'océan. La politique de l'Arctique et la politique océanique sont donc étroitement liées.

« La Norvège continuera à jouer un rôle de premier plan dans le développement et la gestion de l'Arctique », ajoute M. Brende. « Malgré les troubles dans de nombreuses régions du monde, nous avons réussi à faire en sorte que l'Arctique demeure une région pacifique, où la coopération est la norme. Tandis que la Norvège développe ses régions arctiques, il nous sera essentiel de trouver des moyens de coopérer avec nos voisins pour relever les défis communs dans la région. C'est la raison pour laquelle nous investissons énormément dans la coopération internationale dans l'Arctique. »

« Le gouvernement fera davantage pour exploiter les possibilités offertes par la coopération nordique pour la croissance et le développement dans l'Arctique. La Norvège, la Suède et la Finlande maintiennent un dialogue sur la façon dont leurs principales industries du Nord peuvent se compléter. L'infrastructure est également une priorité importante », explique Frank Bakke-Jensen, ministre des Affaires de l'UE et de l'EEE et par ailleurs ministre de la Coopération nordique.

Le gouvernement a l'intention de promouvoir de meilleures communications dans le Nord de la Norvège, et de faciliter l'amélioration de la couverture réseau à large bande et de la couverture réseau de fibre optique entre le Nord de la Norvège et les autres pays. Le transport est également une question importante dans la coopération de la Norvège avec ses voisins. L'itinéraire le plus rapide pour les exportations norvégiennes se fait souvent par la Suède ou la Finlande.

Le gouvernement :

- créera un centre dans les îles Lofoten/Vesterålen qui développera une expertise nationale et internationale de pointe sur la préparation aux risques de marées noires et pour apporter une réponse aux déchet plastiques dans le milieu marin ;

- créera un centre d'expertise sur les questions océaniques et arctiques à Tromsø,

- créera un programme visant à favoriser le développement de fournisseurs compétitifs et des chaînes d'approvisionnement dans le Nord de la Norvège, et il prendra des mesures pour simplifier la coopération entre les entreprises et les institutions du savoir,

- annoncera le 24ème autorisation de licences pétrolières et gazières.