Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

La situation sur le navire Lifeline a trouvé une solution

Le navire Lifeline est arrivé à Malte après que des pays européens, dont la Norvège, aient accepté de venir en aide à Malte et d’accueillir une partie des plus de 200 migrants.

Le gouvernement norvégien a décidé, à la demande de Malte, de proposer de relocaliser 15 personnes. Le geste de la Norvège est dû au caractère exceptionnel de la situation et a pour but de venir en aide à Malte à des fins humanitaires. Cette solution particulière est une réponse à une situation urgente à caractère exceptionnel. Les 15 personnes seront comptées dans le quota annuel de transfert de réfugiés stipulé dans le budget de l'Etat norvégien.

« Compte tenu de la situation humanitaire difficile, et en solidarité avec les partenaires européens, la Norvège assistera Malte. Le défi migratoire exige une action au niveau européen, et nous contribuons maintenant à une solution européenne commune à un défi urgent », déclare la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Eriksen Søreide.

Lors de l’escale du navire à Malte le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés évaluera les besoins de protection de chacun à bord, et considérera du statut éventuel de réfugié.

Le Lifeline s’est vu refuser d'accoster en Europe après avoir pris à bord des migrants en Méditerranée jeudi dernier. La situation du navire a donc trouvé une solution grâce à l'offre de Malte d’un accueil sur une base humanitaire.

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 27 juin 2018.