La Norvège rejoint le Centre international pour lutter contre les menaces hybrides

DEsMiorXYAAs6Mi.jpg
L'Ambassadeur de Norvège en Finlande, Åge GRUTLE, a signé l'accord au nom de la Norvège.

La Norvège a signé le 14 juillet un accord sur sa participation au Centre d'Excellence Européen pour la Lutte contre les Menaces Hybrides (European Centre of Excellence for Countering Hybrid Threats), dirigé par les Finlandais.

Des constellations d'acteurs et des défis de plus en plus complexes affectent le paysage sécuritaire. L'utilisation de stratégies hybrides est de plus en plus répandue. Un certain nombre de pays connaissent des activités de désinformation, des campagnes de propagande liées aux élections et le piratage d’infrastructures cruciales. Les effets de ces stratégies et d'autres stratégies hybrides sont aggravés par la dépendance accrue de nos sociétés envers le cyberespace.

Pour relever ces défis, adopter une approche cohérente et coopérer étroitement aux niveaux national et international est essentiel. Le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Défense, le ministère de la Justice et de la Sécurité publique ont donc décidé ensemble d'intensifier leurs efforts en ce domaine, et la participation de la Norvège au nouveau Centre Européen d'Excellence pour la Lutte contre les Menaces Hybrides en fait partie. La Norvège collaborera avec des alliés et des partenaires proches au sein du Centre, en vue de mieux comprendre les menaces hybrides et de trouver de meilleures façons de les traiter. L'OTAN et l'UE ont également mis en place une coopération dans ce domaine.

Les objectifs du centre sont d'améliorer notre compréhension des menaces hybrides, des vulnérabilités qui peuvent être exploitées dans des opérations hybrides, et de la manière dont la résilience des sociétés peut être améliorée.

La Finlande, la France, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, le Royaume-Uni, la Suède, l'Allemagne et les États-Unis ont déjà signé le Mémorandum d'entente pour rejoindre le Centre. Le Service Européen pour l'Action Extérieure et le Secrétariat de l'OTAN participeront également activement aux travaux du Centre.

Le Centre a été créé en avril 2017. L'Ambassadeur de Norvège en Finlande, Åge GRUTLE, a signé l'accord au nom de la Norvège.

Article paru sur le site du gouvernement norvégien le 14 juillet 2017.