Changes in travel advice and border controls due to the corona virus

- Information in Norwegian

- Information in English

La Norvège augmente sa contribution au Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique

« La perte de milliers de vies durant la traversée du Sahara et de la Méditerranée est une terrible tragédie. La Norvège verse donc 60 millions de couronnes norvégiennes supplémentaires (plus de 6 millions d’euros) au Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique », déclare la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Eriksen Søreide.

Le Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour la stabilité et la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du problème des personnes déplacées en Afrique vise à renforcer la capacité des pays africains à faire face aux migrations. Les domaines prioritaires pour le Fonds comprennent la création d’emplois, la prévention des conflits, les mesures de stabilisation, la réintégration des migrants rapatriés et l’assistance humanitaire aux groupes de migrants particulièrement vulnérables.


« La pauvreté, le chômage et la mauvaise gouvernance sont les causes profondes de la migration. Les pays européens doivent travailler avec les pays d'origine et de transit pour faire face aux crises de migration et de réfugiés. Nous devons également lutter contre la criminalité organisée et redoubler d’efforts pour lutter contre le trafic d’êtres humains », ajoute Mme Eriksen Søreide.


Jusqu'à présent cette année, environ 86 000 migrants sont arrivés en Europe en provenance d'Afrique. Bien que ce chiffre soit inférieur à celui de 2014 et 2015, le nombre de migrants arrivant d'Afrique est encore élevé. Près de 1600 personnes ont été signalées mortes ou disparues à ce jour en 2018 alors qu'elles traversaient la Méditerranée.


« La Norvège a alloué au total 140 millions de couronnes norvégiennes (plus de 14,5 millions d’euros) au Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE, ce qui est une contribution substantielle en vue d’une solution européenne commune à un problème mondial », poursuit Mme Eriksen Søreide.


Le Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l’Afrique a été créé lors du Sommet de la Valette sur la migration en 2015, qui a réuni des dirigeants de pays européens et africains, dont la Première ministre norvégienne Erna Solberg. La Norvège a jusqu’à présent versé 80 millions de couronnes norvégiennes (plus de 8 millions d’euros) au Fonds et alloue maintenant 60 millions de couronnes norvégiennes supplémentaires (plus de 6 millions d’euros). Ce financement sera réparti entre les pays des régions du Sahel et du lac Tchad, l’Afrique du Nord et la Corne de l’Afrique.


« La plupart des arrivants sont des migrants économiques. Dans le même temps, un nombre record de personnes fuient la guerre et les conflits. La Norvège fournit une aide humanitaire substantielle aux personnes qui fuient la guerre et les conflits », conclut enfin Mme Eriksen Søreide.


Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 21 septembre 2018.