Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

La ministre norvégienne des Affaires étrangères, Eriksen Søreide, lance une nouvelle stratégie humanitaire

« L'action humanitaire est une partie importante de l'engagement international du Gouvernement, et la Norvège a augmenté son budget humanitaire de plus de 50% depuis 2013. Nous maintiendrons un niveau élevé de financement humanitaire dans les années à venir, mais les changements dans le monde nous obligent à repenser nos priorités », a déclaré la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Eriksen Søreide.

La nouvelle stratégie humanitaire guidera les efforts de la Norvège dans ce domaine au cours des cinq prochaines années. Les principales priorités seront la protection des civils, la réforme et l’innovation, et une approche plus intégrée de la prévention des crises humanitaires. Nos efforts s'appuieront sur le droit international humanitaire, les principes humanitaires et les droits de l'homme. Nous veillerons à ce que nos efforts humanitaires, notre coopération au développement et nos efforts pour la consolidation de la paix se complètent.

« La Norvège entend être à l'avant-garde des efforts visant à assurer une réponse humanitaire rapide et efficace. En Syrie, au Yémen, au Soudan du Sud et dans de nombreux autres pays touchés par des conflits, les personnes dans le besoin sont victimes de violences et d'abus, et les travailleurs humanitaires se voient refuser l'accès. Le Gouvernement accordera une priorité particulière à la protection des enfants et des jeunes, à la lutte contre la violence sexuelle et sexiste, et à la protection des civils contre les mines et autres explosifs », a poursuivi Mme Eriksen Søreide.

Les conflits armés, le changement climatique et la pauvreté dans les pays et les régions vulnérables créent désormais des crises longues et complexes qui touchent un nombre croissant de personnes. Les besoins augmentent, quand bien même les donateurs fournissent davantage de fonds et les organisations humanitaires atteignent plus de personnes que jamais auparavant. Quelque 136 millions de personnes ont maintenant besoin d'aide humanitaire et de protection.

« La voix humanitaire de la Norvège est forte. Nous maintiendrons un niveau élevé d’aide humanitaire, identifierons de nouvelles priorités, et chercherons encore à obtenir de meilleurs résultats avec les ressources existantes, grâce à l’innovation et à la réforme, ainsi qu’en adoptant une approche intégrée. Nous devons faire notre part pour faire face à la situation actuelle, dans laquelle un grand nombre de personnes ont besoin d'aide humanitaire année après année », a conclu Mme Søreide Eriksen.

Les approches novatrices et les nouvelles technologies contribuent à sauver davantage de vies et à répondre aux besoins changeants des personnes touchées par les crises. Un nouveau programme d'innovation humanitaire sera mis en place en coopération avec Innovation Norway pour tester et développer de nouvelles approches humanitaires.

Un certain nombre d'organisations humanitaires et de communautés de recherche ont contribué à la nouvelle stratégie.

La stratégie a été lancée le 13 août lors de l’Arendalsuka, une manifestation nationale qui a lieu chaque année et qui vise à promouvoir la participation politique et l’engagement civique. Le ministre des Affaires étrangères, Eriksen Søreide, y a présenté la stratégie et a participé à un débat avec le ministre norvégien du Développement international, Nikolai Astrup, et des représentants d'organisations humanitaires.

Lien vers la stratégie

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 13 août 2018.