325 millions de couronnes norvégiennes pour les efforts humanitaires dans la région du lac Tchad

La contribution du gouvernement permettra de répondre au besoin urgent pour la période 2018-2020, conformément à sa ligne directrice concernant sa nouvelle stratégie pour la politique humanitaire.

La ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide a fait cette annonce lors de la conférence de haut niveau qui a eu lieu hier à Berlin sur la crise dans la région du lac Tchad, conférence co-organisée  par la Norvège, l'Allemagne, le Nigeria et les Nations Unies. La conférence de Berlin (Oslo II) fait suite à la conférence humanitaire de haut niveau qui a eu lieu à Oslo en 2017 sur le Nigeria et la région du lac Tchad.

« Plus de 10 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire dans la région du lac Tchad. Davantage de ressources sont nécessaires, ainsi qu’un accès humanitaire sûr pour sauver des vies et protéger la population civile des violences et des abus. Les femmes, les adolescents et les enfants sont les plus durement touchés. Le gouvernement a exprimé son engagement dans la région, et apportera une contribution de 325 millions de couronnes norvégiennes (plus de 33 millions d'euros) aux actions humanitaires pour 2018-2020 », déclare la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Eriksen Søreide.

La région touchée par la crise comprend le nord-est du Nigéria, une partie du Niger, du Tchad et du Cameroun.

« Il est important de voir le lien entre les actions humanitaires, les actions pour le développement à long terme, la résolution des conflits et la consolidation de la paix, comme nous le faisons dans la nouvelle stratégie du gouvernement pour la politique humanitaire. Le gouvernement continuera à fournir une aide au développement de haut niveau dans la région du lac Tchad et continuera à assurer une bonne interaction avec les efforts humanitaires », conclut Eriksen Søreide.

Contact presse : Kari Eken Wollebæk : [email protected], +47 92 82 73 27

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 03 septembre 2018.