Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

5,5 milliards NOK pour l'aide humanitaire en 2021

« Le Gouvernement norvégien a proposé un budget humanitaire global de 5,5 milliards NOK pour 2021. Le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire et de protection dans le monde est plus élevé que jamais. Avec ce budget, la Norvège continuera d’être l’un des plus grands donateurs humanitaires au monde », déclare la ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide.

Les besoins humanitaires ont considérablement augmenté ces dernières années, en raison des conflits armés, du changement climatique et de la pauvreté dans les pays et les régions touchés par la fragilité. En 2020, la pandémie de Covid-19 et la crise économique qui a suivi ont encore aggravé la situation. La sécurité alimentaire s'est détériorée, il est devenu plus difficile de fournir une protection aux groupes vulnérables, et la violence sexuelle et sexiste a connu une forte augmentation. Les restrictions introduites pour empêcher la propagation du coronavirus ont rendu difficile la menée à bien de leur travail par les organisations humanitaires.

Le nombre de personnes menacées d'insécurité alimentaire aiguë devrait passer à 270 millions d'ici la fin 2020. Les 80 millions de personnes actuellement déplacées à travers le monde sont parmi les plus vulnérables. Beaucoup d'entre elles vivent dans des camps et dans la plus grande promiscuité, ce qui augmente le risque de propagation de maladies comme la Covid-19.

« En réponse aux besoins humanitaires croissants, le Gouvernement norvégien a donné aux efforts humanitaires une impulsion historique. Depuis 2013, nous avons augmenté le budget humanitaire global de 67%. En 2020, nous serons le sixième plus grand donateur humanitaire au monde. Je suis heureuse que nous maintenions un niveau élevé de financement humanitaire en 2021 », ajoute Mme Eriksen Søreide.

Conformément à la stratégie humanitaire du Gouvernement, la Norvège s’emploiera à assurer une réponse efficace dans les zones où les besoins sont les plus grands. En 2021, nous continuerons de nous concentrer sur la protection, en particulier la protection contre la violence sexuelle et sexiste, la protection des enfants et des jeunes, et la protection des civils des mines terrestres et autres explosifs. Dans le même temps, nous allons promouvoir une réponse humanitaire écologique, afin de minimiser les impacts négatifs de nos efforts humanitaires sur le climat et l'environnement. Le financement humanitaire de la Norvège passe principalement par l’ONU, le mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et des organisations humanitaires norvégiennes.

« Grâce à nos efforts humanitaires, nous contribuerons à sauver des vies, à atténuer les souffrances et à fournir une protection aux personnes qui sont touchées par des crises humanitaires prolongées et aiguës. La réponse substantielle à la crise en Syrie se poursuivra dans les années à venir. Il est également clair qu'il y a eu une forte augmentation des besoins humanitaires au Sahel, une région qui jusqu'à présent n'a pas reçu un soutien suffisant. Nous allons donc intensifier nos efforts dans cette région », conclut Mme Eriksen Søreide.

Cette année, le Gouvernement norvégien a conclu des accords de partenariat stratégique de quatre ans avec les organisations norvégiennes suivantes : Norwegian Refugee Council / Norcap, la Croix-Rouge norvégienne, Norwegian Church Aid, Norwegian People’s Aid, Save the Children Norvège, et Caritas Norvège. Ces accords, qui représentent un total combiné de 1,7 milliard NOK de financement, donneront aux organisations la flexibilité dont elles ont besoin pour travailler de manière stratégique.

Communiqué de presse du Ministère norvégien des Affaires étrangères daté du 7 octobre 2020