Paix, stabilité, sécurité

Les problèmes de sécurité qui se posent dans le monde s’avèrent de plus en plus complexes. Les guerres et conflits armés appellent des solutions politiques. Le terrorisme et la criminalité doivent être combattus par-delà les frontières nationales.
Photo: Lars Røraas /Forsvaret

Protéger le bien-être et la sécurité des populations, en Norvège comme ailleurs dans le monde, suppose de travailler à prévenir, atténuer et résoudre les conflits. Le droit international joue à cet égard un rôle majeur, et de même, une coopération débouchant sur des mesures contraignantes. Les moyens de défense collectifs dont disposent notre pays et ses alliés nous apportent sécurité et liberté de mouvement.

Les Nations Unies et le droit international qu’elles administrent se situent au cœur de ce dispositif de protection. Dans le même temps, l’enracinement de la Norvège dans l’OTAN et les relations transatlantiques constitue la pierre d’angle de notre politique étrangère et de sécurité. L’engagement de notre pays pour la paix et la réconciliation a également fait ses preuves. La Norvège représente pour la diplomatie onusienne un solide pilier sur lequel elle peut compter dans son travail en faveur de la paix. Le principe d’un désarmement mutuel, équilibré et contrôlable coïncide avec les valeurs et les intérêts de notre nation. La Norvège met aussi l’accent sur la politique de développement et les moyens d’action qu’elle fournit lorsqu’il s’agit de lutter contre les problèmes de sécurité mondiaux.

Ces différents éléments façonnent conjointement les cadres d’une société où il fait bon vivre en toute sécurité, au plan national comme international.

La norvège œuvre aux objectifs suivants :

  • Veiller à sa propre sécurité, à sa souveraineté, à son intégrité territoriale et à sa liberté d’action politique ;
  • Travailler pour la paix, la stabilité et la résolution des conflits internationaux ;
  • Promouvoir dans les pays vulnérables la force de résistance, les droits de l’homme et le développement ;
  • Prévenir et combattre la radicalisation, l’extrémisme violent, la criminalité organisée, la piraterie, les menaces et conflits numériques ;
  • Préserver et développer le droit international ;
  • Travailler à un désarmement équilibré, mutuel et contrôlable.
FN@2x.png

45 militaires au service des Nations Unies

La Norvège compte aujourd’hui quelque 45 de ses ressortissants parmi les militaires en mission pour les Nations Unies présents sur trois théâtres d’opération : la MINUSMA au Mali, l’UNMISS au Sud-Soudan et l’ONUST au Moyen Orient. Notre participation à l’action des Nations Unies sur le terrain comprend en outre une trentaine de policiers répartis entre le Sud-Soudan (MINUSS), le Libéria (MINUL), Haïti (MINUSMA) et la Colombie (UNMC).

verden@2x.png

L’assistance à la lutte contre la criminalité et le terrorisme

En 2016, la Norvège a lancé deux nouveaux programmes d’assistance : l’un dirigé contre la criminalité grave et organisée, l’autre contre la radicalisation, l’extrémisme violent et le terrorisme.

KvinneSymbol@2x.png

Les femmes et les pourparlers de paix

La Norvège a soutenu en 2013 la création d’une « Association africaine des femmes dans la médiation ». Ce réseau se compose aujourd’hui de 150 femmes, en majorité originaires d’Afrique du Sud, auxquelles a été dispensée une formation spécifique.

La norvège agit

  • Elle contribue à prévenir, atténuer et résoudre des conflits par le biais de son soutien aux Nations Unies et de son engagement en faveur des efforts de paix et de réconciliation ;
  • Elle soutient les Nations Unies dans son rôle de garant de la paix et de la sécurité au plan international ;
  • Elle aspire à assumer sa part de responsabilité en devenant membre élu du Conseil de Sécurité de l’ONU pour la période 2021-2022 ;
  • Elle prend activement part à la coopération avec l’ONU, l’OTAN, l’OSCE, l’UE et le Conseil de l’Europe, et au sein même de ces différentes instances ;
  • Elle participe à des opérations internationales de maintien de la paix et à des opérations de coalition ;
  • Elle coopère avec ses alliés et d’autres États sur des questions de sécurité mondiales telles que le terrorisme, le crime organisé et la cybercriminalité ;
  • Elle promeut la stabilité à travers la création d’institutions et par le biais du développement ;
  • Elle est active sur des forums de désarmement multilatéraux ;
  • Elle œuvre à faire en sorte que les droits des femmes et des hommes soient pris en compte dans tous les efforts en faveur de la paix, de la stabilité et de la sécurité.
KvinneSymbol@2x.png

Les femmes, la paix et la sécurité

Pour résoudre les conflits et assurer une paix durable, une participation active des femmes est indispensable. La Norvège soutient l’action des acteurs locaux, régionaux et internationaux en faveur des femmes, de la paix et de la sécurité.

Fredsdue@2x.png

Le travail de pacification et de réconciliation de la Colombie

La Norvège est impliquée depuis plusieurs décennies dans le travail de pacification mené en Colombie. Depuis 2012, elle préside officiellement, avec Cuba, au processus de paix engagé avec les FARC-EP.