La Norvège contribue à la lutte contre l’extrémisme violent dans les prisons marocaines

S.E. Mme Merethe Nergaard avec les partenaires pendent la cérémonie de certification
S.E. Mme Nathalie Dubé, Ambassadeur du Canada, M. Mohamed Salah Tamek, délégué général de la DGAPR, un formateur régional avec son certificat, S.E. Mme Désirée Bonis, Ambassadeur des Pays-Bas, S.E Mme Merethe Nergaard, Ambassadeur de Norvège et Eelco Kessels, le directeur exécutif du Global Center on Cooperative Security.

S.E. Mme Ambassadeur Merethe Nergaard a participé le 14 mars à une cérémonie de certification de formation dans le cadre du programme de lutte contre l’extrémisme violent dans les prisons, organisé par la délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) et Global Center on Cooperative Security.

Le programme « Countering Violent Extrmism in Prisons » (CVE-P) est soutenu par la Norvège, la Grande-Bretagne, l’Australie, le Canada et les Pays-Bas, et consiste au Maroc de trois formations du personnel pénitentiaire sur la sensibilisation à la radicalisation dans les prisons.

Au cours de la cérémonie, 20 formateurs régionaux ont reçu leurs certificats pour avoir passé un cours de « formation des formateurs ». Ils sont maintenant certifiés pour organiser des cours sur la sensibilisation à la radicalisation dans les prisons pour des autres membres du personnel pénitentiaire dans leurs régions respectives.

Le délégué général de la DGAPR Mohamed Salah Tamek a souligné l’importance de la formation du personnel pénitentiaire dans la lutte contre la radicalisation dans les prisons. Il y a un besoin d’expertise sur la façon de gérer les délinquants extrémistes violents, et comment prévenir la radicalisation des autres prisonniers.

Le directeur exécutif du Global Center on Cooperative Security Eelco Kessels a remercié la DGAPR et les partenaires internationaux pour la coopération entre acteurs internationaux et des experts et autorités locaux, qui a conduit à ce programme adaptant les bonnes pratiques internationales au conditions marocains.

Le représentant des formateurs régionaux a remarqué l’importance du programme qui donne plus des compétences et des responsabilités au personnel pénitentiaires dans le travail contre la radicalisation.

S.E. Mme Ambassadeur Merethe Nergaard a remercié tous les partenaires pour le travail important qui se fait, et a félicité les formateurs régionaux pour leurs réalisations.