Contributions norvégiennes au Festival International de Documentaire à Agadir

SE Mme Ambassadeur Merethe Nergaard à l'ouverture du Festival International de Documentaire à Agadir

SE Mme Ambassadeur a assisté à l’ouverture de la 10ème édition du Festival International de Documentaire à Agadir (FIDADOC) qui a eu lieu 18-23 juin 2018.

« Ce festival fait un travail important en facilitant la coopération au Maroc, en Maghreb et dans la région du Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, » a déclaré l’Ambassadeur Nergaard.

Cette année le festival a connu une forte présence norvégienne. Trois films norvégiens ont été diffusés : « Nowhere to Hide » par le réalisateur Zaradasht Ahmad, « Aleppo’s Fall » par Nazim Najar, et « 69 Minutes of 89 Days » par Egil Håskjold Larsen. Ces films ont apporté des sujets de débat sur la production des documentaires et aussi sur les thèmes que soulèvent ces films, et qui nous regardent tous, comme les conflits violents et la migration.

Le festival est soutenu par l’organisation International Media Group, localisée à Copenhague, dont les efforts pour soutenir les forces locales dans le travail journalistique sont remarquables.

A travers cette coopération, le festival a pu profiter de la participation des experts nordiques en production des documentaires. Kristine Ann Skaret et Henrik Underbjerg de Stray Dog Productions ont partagé ses expériences dans un workshop sous le thème « Produire au sud ». Un « master class » a également été donné par les deux sous le thème de la production des pilotes. 

« Je suis très impressionnée par la qualité de la représentation norvégienne à ce festival. Il constitue un lien important dans la coopération culturelle qui se développe entre les pays Nordiques, la Norvège et le Maroc. Chaque année se déroule également à Rabat, Casablanca et Tanger la Semaine des films Nordiques, ainsi que la soirée des court-métrages norvégiens, au quelles vous êtes invitées, et je suis sûre que nombre d’entre vous y ont déjà assisté. Le Festival International de Documentaire à Agadir contribue pleinement au dialogue entre les cultures, ce qui dans le monde contemporain, constitue une alternative inestimable au tensions », a conclu Mme Ambassadeur.