La Norvège a ouvert une ambassade au Mali

«L’ouverture d’une ambassade à Bamako indique que nos relations bilatérales avec le Mali ont été renforcées ces dernières années. La présence diplomatique contribue à un dialogue intensifé à propos des défis rencontrés par ce pays et la région du Sahel», a dit la Ministre Déléguée Mme Marianne Hagen, lors de l’ouverture officielle de l’ambassade aujourd’hui.

 

Le gouvernement a, ces dernières années, intensifié l'engagement de la Norvège en faveur de la stabilisation de la situation et de résolutions pacifiques aux conflits dans le Sahel. L’ambassade de Norvège à Bamako couvre cinq pays, à savoir le Mali, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Tchad et le Niger. Le Mali et le Niger font partie des pays prioritaires dans le programme de  coopération et  d'aide au développement. La Norvège souhaite être un partenaire fidèle et fiable engagé dans l’effort pour la  paix, la securité et le développement dans la région. La participation norvégienne aux opérations de la  Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) donne une dimesnion particulière à cet engagement.

«La présence de la Norvège au Sahel fait partie de notre volonté de soutenir des états fragiles et de combattre violence et extrémisme. La contribution à la paix et à la stabilisation au Sahel est un aspect déterminant pour la croissance et le développement dans la région», a dit Mme Hagen.

La Norvège est engagée au Mali depuis la sécheresse des années 1980. Une large collaboration fut alors établie entre la societé civile norvégienne et les partenaires internationaux, en vue de prévenir famine, pauvreté et conflits dans la région. Cet engagement a ensuite été élargi et il inclut aujourd' hui une collaboration dans le domaine de l’education, l’agriculture durable, paix et réconciliation, stabilisation et soutien aux institutions démocratiques.