Communiqué de presse suite à l’éruption de violence le 21 Avril 2018 à Antananarivo

La Norvège s’aligne avec le communiqué de l’Union Européenne et ses Etat Membres présents á Madagascar, et exprime sa compassion envers les familles des victimes des événements du 21 avril à Antananarivo et déplore le recours à la violence.

Quant aux élections présidentielles en 2018, la Norvège tient à ce qu’elles soient crédibles, transparentes et inclusives, en respectant les droits de l’homme, notamment la liberté d'expression et le droit de réunion pacifique. Pour y arriver, la Norvège encourage fortement toutes les parties prenantes, y compris le Gouvernement, les partis politiques et la société civile, de solliciter une solution qui ne remet pas en cause la paix sociale déjà fragile à Madagascar et vise la réconciliation entre acteurs politiques.