La Norvège aujourd’hui

Située tout au nord de l’Europe, la Norvège revendique son identité de monarchie constitutionelle. À son fronton sont inscrits l’égalité entre les sexes, la prospérité sociale et la stabilité économique.
Photo: Ilja C. Hendel

L’économie norvégienne était traditionnellement liée à l’exploitation de ressources naturelles comme l’hydro-électricité, l’extraction minière et la pêche. Dans les années 60 sont venus s’y ajouter le pétrole et le gaz. La Norvège est aujourd’hui le troisième exportateur mondial de gaz. Elle se classe en outre à la première place pour les exportations de poisson et de produits alimentaires d’origine marine. La pêche reste une activité très importante pour de nombreuses communautés locales. Au plan national, le mot d’ordre est à l’ouverture. Les volumes des échanges commerciaux avec le reste du monde sont conséquents.

Si le pays se définit comme une monarchie constitutionnelle depuis 1814, et comme un pays totalement indépendant depuis la dissolution de son Union avec la Suède, en 1905, ses racines remontent jusqu’au 9ième siècle. Sa population s’élève à l’heure actuelle à un peu plus de cinq millions d’habitants.

Les Sames ou Lapons sont le peuple premier du territoire norvégien. Le same est l’une des trois langues officielles du pays. La Norvège compte également d’autres minorités, et la mondialisation a fait évoluer le pays vers davantage de multiculturalisme. Aujourd’hui, quelque 13 % des habitants sont comptés au nombre des immigrés

kongekrone@2x.png

Une monarchie constitutionelle

Le roi Harald V devient souverain le 17 janvier 1991. Il est marié à la reine Sonja. Le prince héritier Haakon est marié à la princesse héritière Mette Marit.

valgurne@2x.png

Une démocratie

Le Parlement norvégien – le Storting – compte 169 députés élus tous les quatre ans. Depuis la Seconde guerre mondiale, la participation aux élections législatives se situe aux alentours de 80 %.

Sametinget@2x.png

Le Parlement same

Cet organe élu par les Sames de Norvège a pour mission de renforcer la capacité d’expression politique des populations concernées et promouvoir leurs intérêts au sein de la communauté nationale.

Les valeurs d’égalité

La Norvège, tout comme ses voisins nordiques, dispose d’un secteur public important. Le niveau d’imposition du pays est relativement élevé au regard du contexte international. En contrepartie, les services éducatifs et de santé sont financés par l’État, ainsi que les différents services sociaux, qui représentent un appareil administratif conséquent.

L’État-providence dans sa version moderne est étroitement lié à des valeurs telles que l’égalité des personnes en termes de chances comme de dignité. Les mêmes droits doivent être garantis à tous les citoyens, indépendamment de leur sexe, de leur orientation sexuelle, de leur ethnie ou de leur niveau de capacités individuelles. La Norvège figure sur le podium des classements internationaux portant sur l’égalité entre les sexes et les conditions de vie. En Norvège, environ 70 % des femmes exercent une activité professionnelle. L’égalité entre hommes et femmes est l’une des raisons qui valent à la Norvège son dynamisme économique et sa hausse régulière du niveau de vie depuis les années 60.

Les autorités publiques norvégiennes gèrent depuis des décennies les recettes issues de l’exploitation du pétrole et du gaz dans la perspective de la prospérité commune, ce qui n’a pas manqué de profiter à l’ensemble de la population. L’État s’est doté d’une structure d’épargne formellement désignée par le terme de Fonds de pension public international. Le jour où l’exploitation pétrolière prendra fin, les profits importants issus de ce fonds continueront à alimenter financièrement l’État et à bénéficier à la population.

En Norvège comme ailleurs dans le monde, les changements climatiques induisent des changements de cap sociétaux. Notre pays a adhéré à l’Accord de Paris, et s’est engagé à réduire de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Baby@2x.png

Le congé de paternité

En Norvège, les jeunes parents ont droit à 12 mois de congé à l’occasion de la naissance d’un enfant. Sur cette durée totale, 10 semaines sont réservées au père, une disposition dont font usage neuf pères sur dix.

40@2x.png

40 % de femmes dans les conseils d’administration

La loi norvégienne impose une proportion minimale de 40 % de femmes dans les conseils d’administration des entreprises publiques et des sociétés anonymes privées.

Penger2@2x.png

Le Fonds de pension public norvégien

Le Fonds de pension public norvégien, l’un des fonds souverains les plus importants au monde, a investi dans plus de 9 000 sociétés et près de 80 pays.