Le Grand Nord

L’Arctique est en évolution. Si les effets des changements climatiques et de la fonte des glaces sont lourds de défis, ils ouvrent aussi des possibilités dans les zones septentrionales de la planète. La coopération internationale est plus importante que jamais.

Environ 10 % de la population norvégienne vit au nord du cercle polaire. Dans ces régions, depuis des millénaires, les humains exploitent les ressources locales. L’Arctique regorge de richesses sous forme de minerais, de pétrole, de gaz, d’espèces animales – poisson et autres produits de la mer consommables. La recherche en climatologie et biologie marine prépare le terrain pour de nouveaux secteurs d’activité. Aussi la Norvège a-t-elle placé à l’ordre du jour, au premier rang de ses priorités, l’objectif d’un bon équilibre entre exploitation et protection. Nous souhaitons jeter les bases d’une coopération mondiale fondée sur le droit international et la connaissance.

La norvège œuvre aux objectifs suivants

  • Sécuriser, dans les régions concernées, la paix, la stabilité et la prévisibilité des relations entre les États ;
  • Veiller à l’équilibre entre exploitation et protection à travers une gestion durable des ressources ;
  • Promouvoir la coopération et le droit internationaux ;
  • Augmenter l’emploi, la création de valeur et la prospérité de la population.
skip@2x.png

La navigation dans les zones polaires

80 % de la navigation dans l’Arctique passe par les eaux norvégiennes. Le 1er janvier 2017 est entré en vigueur le Code polaire, qui soumet la navigation dans les zones polaires à des règles environnementales plus strictes.

plattform@2x.png

Les ressources en pétrole et en gaz de l’Arctique

Selon la Société de Géologie américaine, un cinquième des ressources en pétrole et en gaz encore inexplorées de la planète pourrait se trouver dans l’Arctique.

La norvège agit

  • Elle est présente dans les zones maritimes septentrionales, où elle affirme sa souveraineté, exerce son autorité et sa surveillance, et se tient en état d’intervenir au besoin ;
  • Elle gère les ressources sur la base des connaissances scientifiques dont elle dispose ;
  • Elle œuvre pour le respect du droit maritime, pour le renforcement de la place revenant au Conseil de l’Arctique en tant que forum le plus important pour la coopération dans ces régions ;
  • Elle investit dans des fonds de démarrage d’entreprises, dans la recherche et dans des infrastructures destinées à stimuler l’innovation et le développement technologique.
verden@2x.png

Le Conseil de l’Arctique

Huit États des latitudes arctiques sont membres de cet organe. Douze pays extérieurs à la zone y assument le rôle d’observateurs. Le Conseil de l’Arctique est le seul forum de coopération au niveau gouvernemental qui regroupe l’ensemble des pays de l’Arctique.

Satelitt@2x.png

Les satellites norvégiens

Les satellites norvégiens fournissent de précieuses informations sur lesquelles vient s’appuyer la gestion des ressources de l’environnement et de la sécurité maritime dans le Grand Nord. Ils contribuent aux recherches et aux activités industrielles tournées vers l’avenir implantées au Svalbard.