Travel and border information for Norway

Information in Norwegian / English

La Norvège, l’Union européenne et l’Espace économique européen

L’Accord sur l’Espace économique européen est le plus vaste accord économique jamais conclu par la Norvège, et constitue la pierre angulaire des relations entre la Norvège et l’Union européenne. En regroupant les 28 États membres de l’Union Européenne et les trois États de l’EEE-AELE au sein d’un marché intérieur avec quatre libertés fondamentales, les citoyens et les entreprises norvégiennes ont les mêmes droits que celles des citoyens et entreprises de l'UE.

La Norvège et l’Union européenne

Bien que la Norvège ne soit pas membre de l’Union européenne (UE), elle entretient des relations étroites avec elle. La Norvège est membre de l’Association européenne de libre-échange (AELE) depuis sa création en 1960. Lors des deux référendums de 1972 et 1994, une faible majorité de Norvégiens a refusé l’adhésion de la Norvège à l’UE. Aux côtés de l’Islande et du Liechtenstein, la Norvège et l’UE sont partenaires au sein de l’Espace économique européen (EEE).

L’Accord sur l’Espace économique européen (EEE)

L’Espace économique européen regroupe les 28 États membres de l’UE et les trois États de l’EEE-AELE (Norvège, Islande et Liechtenstein) au sein d’un marché intérieur régi par les mêmes règles de base. L’objectif de l’Accord sur l’EEE est de promouvoir les relations commerciales et économiques entre les 30 États de l’EEE. Avec ses quatre libertés fondamentales, il garantit la libre circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux, la non-discrimination, ainsi que des conditions égales de concurrence à travers tout l’Espace économique européen.

La Norvège et l’Accord sur l’EEE

L’Accord sur l’EEE est le plus vaste accord économique jamais conclu par la Norvège, et de loin l’accord le plus important régissant les relations entre la Norvège et l’Union européenne. La Norvège partage les valeurs fondamentales de l'UE, et la coopération de la Norvège avec l'UE est importante pour les entreprises norvégiennes, pour la création de valeurs et pour la société norvégienne en général. Il est important pour tous les citoyens norvégiens, car il accorde des droits pour vivre, étudier, travailler et s'installer dans tous les pays de l'EEE. Il garantit également l'égalité de traitement et la prévisibilité pour les entreprises norvégiennes. Trois quarts des exportations de la Norvège se font vers les pays de l'UE et de l'AELE, tout comme trois quarts des importations de la Norvège proviennent de ces mêmes pays.

L’Accord sur l’EEE ne couvre pas les politiques communes en matière d’agriculture et de pêche, l’union douanière, la politique commerciale commune, la politique étrangère et de sécurité, la justice et les affaires intérieures, ni l’union monétaire. Cependant, la Norvège coopère également de manière étroite avec l’UE dans plusieurs domaines, comme la justice et les affaires intérieures, la politique étrangère, la lutte contre le changement climatique, la politique énergétique et la recherche.

Les subventions de l’EEE et de la Norvège

La Norvège contribue financièrement à la réduction des disparités économiques et sociales par le biais de différents mécanismes, depuis la création de l’EEE, en 1994. La Norvège s’est engagée à verser près de 1,79 milliard d’euros pour réduire les disparités économiques et sociales au sein de l’EEE durant la période 2009-2014. Parmi les domaines prioritaires figurent la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique, la préservation du patrimoine culturel, la promotion du travail et de conditions de travail décentes, la justice et les affaires intérieures ainsi que le renforcement de la société civile.

Téléchargez la brochure La Norvège et l'UE, au format PDF.

Pour en savoir plus sur la Norvège, ses relations avec l’Union Européenne et sur l’accord sur l’EEE, cliquer ici (site du gouvernement norvégien, en anglais).