La numérisation à Paris

itg-paris.jpg
De gauche à droite, Pierre Bang, directeur de la filiale de Total en Norvège ; Ingvil Smines Tybring-Gydde, Secrétaire d’Etat ; Jérôme Schmitt (Total) et Rolf Einar Fife, ambassadeur de Norvège. Photo : ministère norvégien du Pétrole et de l’Energie.

La Secrétaire d’Etat norvégienne Ingvil Smines Tybring-Gjedde était en visite les 31 mai et 1er juin à Paris, où elle a ouvert un séminaire technologique franco-norvégien sur la numérisation dans le secteur de l'énergie. L'un des organisateurs était Norwegian Energy Partners.

« C’est la première fois que Norwegian Energy Partners organise un séminaire et promeut l'expertise norvégienne en matière de numérisation dans le secteur de l'énergie au niveau international », déclare la Secrétaire d’Etat Ingvil Smines Tybring-Gjedde. « Je me réjouis que les fournisseurs norvégiens en ce domaine également aient développé une technologie particulièrement prisée au niveau international. »

 

La Norvège et la France coopèrent dans plusieurs domaines de l'énergie. 15 % des exportations de gaz norvégiennes arrivent à Dunkerque, en France, et Statkraft est établi en France, qui, comme la Norvège, produit de l'énergie hydraulique.

Total et Engie sont des opérateurs implantés sur le plateau continental norvégien et aussi des clients importants pour les fournisseurs norvégiens sur les marchés internationaux.

A Paris, la Secrétaire d’Etat Smines Tybring-Gydde a pu rencontrer notamment TechnipFMC et Total, rencontres lors desquelles étaient à l'ordre du jour le climat, CSC (captage et stockage du carbone) et des projets internationaux.