L'ambassadeur de Norvège au Burkina Faso accrédité

AccBF-main-goh.jpg

Ce vendredi 24 mai 2015 SE Mme Hege Hertzberg a présenté ses lettres de créance au SE M. Michel Kafando, le président par intérim de la République du Burkina Faso. La cérémonie a eu lieu dans le palais présidentiel à Ouagadougou.

Ambassadeur Hertzberg a félicité le président Kafando et le peuple burkinabé pour la manière relativement pacifique dans laquelle la transition a été effectuée. Elle a aussi exprimé  l'espoir que le gouvernement donnera suite à leurs promesses et que des élections démocratiques, libres et équitables, auront lieu comme prévu en Octobre.

«Le Burkina Faso est un excellent exemple à suivre pour les autres pays en Afrique et ailleurs dans le monde. La communauté internationale est conscient du Burkina et surveillera  votre développement national ", a déclaré l'ambassadeur de Norvège.

Elle a également félicité Burkina Faso pour leur précieuse contribution à la sécurité régionale, en particulier pour le contribution aux forces MINUSMA et le rôle du pays ont joué dans la négociation de la paix au Mali.

Président Kafando est à la tête d'un gouvernement de transition, après le soulèvement du public en Octobre 2014. Le soulèvement a été déclenché par une tentative du l'ancien président Blaise Compaoré d’obtenir l'approbation du parlement pour un amendement de la constitution visé de lui permettrait un cinquième période comme président.. En dernier recours, les manifestants ont mis le feu au Parlement et le Président Compaoré a  démissionné et a  fui le pays. Le départe de Compaore terminé son  règne de 27 années.

Le message du président Kafando centrée sur deux messages clés: Il a renforcé que les élections auront lieu conformément à la charte de transition,  auquel toutes les parties ont donné leur soutien. . Il a demandé à la communauté internationale d'avoir confiance dans le processus et de  soutenir les élections. Son autre message était sur la nécessité d'un engagement international de rétablir et de préserver la sécurité régionale. Il a souligné que la résolution de l'instabilité dans la région du Sahel est la clé pour résoudre la crise des réfugiés dans la mer Méditerranée. Il a mis l’accent sur  l’intérêt des pays européens dans ces aspects.

L'ambassadeur a eu plusieurs réunions de haut niveau au cours de ses trois jours à Ouagadougou. L'honorable M. Bédializoun Moussa Nébié, Ministre Adjoint des Affaires Etrangères chargé de la coopération régionale, était le premier sur la liste. Elle a ensuite rencontré l’honorable M. Augustin Loada, Ministre pour le Fonction public, du Travail et de la Sécurité sociale.

Des rencontres avec la communauté diplomatique était également sur l'agenda. En outre des entretiens avec ses collègues nordiques, Mme Hertzberg a rencontré le chef de la délégation de l'UE SE M. Alain Holleville, le représentant résidant du PNUD, SE M. Pascal Karero, et l’ancien ambassadeur du Burkina aux  pays nordiques Mme Monique Ilboudo. Mme Hertzberg a également rencontré représentants de la société civile.