researcher in a lab - Photo: Ilja C. Hendel
Photo: Ilja C. Hendel

Faire de la recherche en Norvège

La Norvège investit de façon ciblée dans la recherche et la formation supérieure. La place ne manque pas, dans notre pays, pour les idées innovantes, et la coopération des chercheurs avec les acteurs de l’économie est étroite dans de nombreux domaines techniques.

Nous invitons volontiers les candidats étrangers les plus compétents à participer à des travaux de recherche de haut niveau. De nombreuses nationalités sont représentées dans les milieux norvégiens de la recherche. En 2015, près de 40 % des thèses soutenues avec succès dans nos universités avaient pour auteurs des doctorants étrangers.

La Norvège consacre environ 1,7 % de son PNB à la R & D. L’Arctique, les changements climatiques et les énergies renouvelables ne sont que quelques-uns des thèmes d’étude sur lesquels la Norvège se distingue clairement au plan international. Notre pays participe au même titre que les États membres de l’UE au programme Horizon 2020, le plus vaste au monde en matière de recherche et d’innovation. Il a mis en place de bons dispositifs de soutien financier à destination des chercheurs, dont vous pourrez bénéficier si vous optez pour un travail de chercheur en Norvège.

La société norvégienne est modelée par le haut niveau des formations dispensées, par la confiance sociale et l’égalité entre les sexes. Elle fait en outre un large usage des technologies les plus modernes. Dans notre pays, le marché, les instances publiques et les instituts de recherche collaborent étroitement.

Pour plus d’informations sur la recherche en Norvège, contactez le Conseil de la Recherche.